Airbus se défend face aux accusations des Etats-Unis

Airbus se défend face aux accusations des Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 avril 2019 à 10h53

Airbus se défend face aux dernières attaques des Etats-Unis dans le conflit qui l'oppose à Boeing. L'USTR, l'agence en charge du commerce, a menacé de taxer une liste de produits européens représentant un volume d'activité de 11 milliards de dollars. Dans le viseur de Washington, notamment, les avions et les hélicoptères...

"Nous ne voyons aucune base légale pour cela. Airbus a pris les mesures nécessaires pour se conformer aux éléments relativement mineurs qui subsistaient (...) en ce qui concerne les subventions à Airbus", a déclaré le porte-parole de l'avionneur européen, Rainer Ohler. "Le montant est largement exagéré et sera de toute façon défini par l'OMC et pas les Etats-Unis".

Les Etats-Unis et l'Union européenne s'accusent mutuellement devant l'Organisation mondiale du commerce depuis 2004 d'aides publiques illégales au bénéfice de leurs constructeurs d'avions respectifs, Boeing et Airbus.

Bruno Le Maire a par ailleurs déclaré ce matin à Paris que les décisions de l'OMC avaient clairement montré que Boeing a bénéficié de subventions aux États-Unis. "Il est dans l'intérêt des États-Unis et de l'Union européenne de trouver un accord à l'amiable sur la question des sanctions dans le secteur aéronautique". "Quand je vois le ralentissement de la croissance mondiale, je ne pense pas qu'on puisse se permettre une guerre commerciale, même si ce n'est que dans un seul secteur industriel", a ajouté le ministre de l'économie, selon des propos repris par 'Bloomberg'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.