Airbus sélectionné par l'ESA pour le programme Egnos V3

Airbus sélectionné par l'ESA pour le programme Egnos V3©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 15h24

Airbus a été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour assurer la maîtrise d'oeuvre du développement d'Egnos V3, le système d'augmentation par satellite (SBAS) européen de nouvelle génération, conçu pour fournir des services d'intégrité de l'information (Safety of Life) de pointe au secteur de l'aviation, ainsi que de nouveaux services aux utilisateurs terrestres et maritimes. "Ce programme est stratégique pour consolider la position d'Airbus dans le secteur de la navigation. La signature de ce contrat est le fruit de plus de 5 années d'intense travail d'équipe et d'investissement", explique Nicolas Chamussy, Directeur général de Space Systems au sein d'Airbus.

Développé par l'ESA pour le compte de la Commission européenne et de l'Agence du GNSS européen (GSA), Egnos V3 (European Geostationary Navigation Overlay Service) fournira des services opérationnels d'intégrité de l'information améliorés à travers l'Europe, augmentant ainsi la précision et la disponibilité des services de positionnement des systèmes mondiaux de navigation par satellite (Galileo et GPS). Il informera en temps réel ses utilisateurs quant à l'intégrité du système par le biais d'alertes en cas de dégradation du signal, renforçant ainsi pour longtemps le statut d'Egnos comme système GNSS de pointe.

Egnos V3 proposera des services d'intégrité de l'information (SoL) plus performants (dans les cas où la vie des personnes est potentiellement en danger) à tout le secteur de l'aviation en Europe, ainsi que de nouvelles applications destinées aux utilisateurs terrestres et maritimes. Il améliorera également la résilience face à l'augmentation des risques en matière de sécurité, en particulier les risques liés à la cyber sécurité.

Egnos V3 garantira la continuité totale des services pendant la prochaine décennie et sera le premier SBAS opérationnel à appliquer la norme internationale sur double fréquence et multi constellation, avec à la fois le GPS et Galileo. Il remplacera Egnos V2, en service depuis 2011.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU