Airbus va supprimer 15.000 postes, dont 5.000 en France

Airbus va supprimer 15.000 postes, dont 5.000 en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 30 juin 2020 à 20h29

Airbus a annoncé mardi soir son intention de supprimer environ 15.000 postes dans le monde d'ici à l'été 2021, dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par l'épidémie de coronavirus.

Ce plan, qui porte sur environ 11% des effectifs mondiaux du constructeur aéronautique européen, vise à "adapter les effectifs mondiaux d'Airbus et à redimensionner son activité dans l'aviation commerciale en réponse à la crise du COVID-19", a déclaré l'avionneur dans un communiqué.

Airbus a précisé qu'il prévoyait de supprimer 5.000 postes en France, 5.100 en Allemagne, 1.700 au Royaume-Uni, 900 en Espagne et 1.300 postes sur les autres sites dans le reste du monde. "Le processus d'information et de consultation avec les partenaires sociaux a débuté en vue de conclure des accords dont la mise en oeuvre débutera à l'automne 2020", a précisé le groupe.

La survie de l'avionneur européen est en jeu

Confronté à une crise sans précédent, le géant aéronautique européen avait averti à plusieurs reprises ces dernières semaines qu'il devrait se restructurer pour "survivre". Après avoir réduit ses cadences de fabrication pour faire face à la chute de la demande des compagnies aériennes, le groupe doit désormais adapter son outil de production à ce nouvel environnement, alors que le trafic aérien ne retrouvera pas son niveau d'avant crise avant plusieurs années.

Le 24 avril dernier, le patron d'Airbus, Guillaume Faury, avait estimé dans une lettre aux employés du groupe que "la survie d'Airbus est en jeu si nous n'agissons pas maintenant". "Nous devons maintenant agir de toute urgence pour réduire nos sorties de cash, rétablir notre équilibre financier et, à terme, reprendre le contrôle de notre destin", avait-il indiqué.

Au premier trimestre 2020, au tout début de la crise du Covid-19, le chiffre d'affaires d'Airbus avait chuté de 15%, pour revenir à 10,63 milliards d'euros et le groupe était tombé en perte nette de 481 ME contre un bénéfice de 40 ME à la même époque de 2019. Le résultat opérationnel ajusté avait chuté de 49% pour tomber à 281 ME.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.