Akka : scénario ajusté

Akka : scénario ajusté©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 13h59

Akka recule de 1,9% ce vendredi à 15,85 euros, alors que le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 351 ME au T3 2020, en repli de 20,4%, et de 28,9% en organique. Le chiffre d'affaires des activités historiques d'Akka est ressorti en croissance organique de 1,2% au T3 2020 par rapport au T2 2020, tandis que Data Respons enregistre une baisse séquentielle de ses ventes de 10,3% en raison du report de certaines livraisons de solutions.

L'activité du secteur Aéronautique s'est à nouveau détériorée au T3 et le chiffre d'affaires de ce secteur est en baisse de plus de 10% par rapport au trimestre précédent, soit une baisse de 38% par rapport au même trimestre de 2019. Cependant, la tendance positive des activités de Défense s'est poursuivie au T3 2020.

Le résultat opérationnel des activités ordinaires devrait être positif pour l'ensemble de l'année 2020...

Plan de restructuration

Le secteur Aéronautique n'offrant pas de perspective de redressement à court-terme et représentant environ 30% de l'activité de la BU France, Akka a informé les organisations syndicales qu'il envisageait de débuter une procédure d'information consultation des instances représentatives du personnel pouvant déboucher sur la mise en oeuvre d'un plan de restructuration.
Les charges de restructuration associées devraient être comptabilisées en 2020, de même que celles issues du plan de restructuration mis en oeuvre en Allemagne au T4 2020, tel qu'annoncé précédemment. Par conséquent, le montant des coûts non-récurrents comptabilisés au S2 2020 devrait être sensiblement supérieur à celui du S1 2020.

"La décroissance organique a été au T3 deux fois plus importante que nous l'attendions, ce qui nous amène logiquement à abaisser notre scénario, d'autant que la situation sanitaire s'aggrave rapidement en Europe" commente Portzamparc qui voit malgré tout un point encourageant : "le groupe prend les décisions douloureuses afin de s'adapter à la nouvelle donne du marché. Verdict : "En première approche, nous abaissons notre objectif de cours de 21 à 16 euros et restons à 'Conserver' sur le dossier". De son côté, Midcap Partners a aussi réduit sa cible de 26 à 23 euros, mais tout en restant à l'achat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.