Albioma : mouvement de grève à La Réunion

Albioma : mouvement de grève à La Réunion©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 18h41

Suite au mouvement de grève déclenché ce 28 novembre à l'initiative de la CGT et de FO pendant 5 heures dans les centrales du Gol et de Bois-Rouge à La Réunion, le Groupe souhaite apporter quelques précisions... "La principale revendication des syndicats porte sur la réduction du temps de travail à 32 heures pour le personnel travaillant en cycle continu", explique Albioma qui rappelle que "le personnel des centrales thermiques du Groupe bénéficie de conditions de travail et de rémunération très favorables, y compris par rapport aux pratiques du secteur".

La direction du Groupe dit avoir mené, depuis plusieurs mois, "des négociations nourries" avec les représentants syndicaux, dont deux semaines entières à Paris en juillet et en septembre. Albioma a proposé début novembre que des négociations s'engagent avec les Directions Générales des sites concernés afin de tenir compte des spécificités de chaque installation.

Le DRH du Groupe s'est rendu à La Réunion la semaine dernière pour participer aux négociations qui n'ont pas pu s'ouvrir suite aux refus des organisations syndicales d'y assister. "Les Directions Générales des sites se tiennent toujours prêtes à mener les discussions dès lors que les organisations syndicales donneront leur accord pour y participer", dit Albioma.

Le groupe "regrette la prise de contrôle de l'outil de production et mettra tout en oeuvre pour continuer à assurer la production d'électricité".

Albioma en appelle à la responsabilité de tous au regard de la satisfaction des besoins de la population et des enjeux pour l'activité économique de l'île, en particulier le bon déroulement de la campagne sucrière.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.