Albioma va construire 51 centrales photovoltaïques sur les toitures des résidences de la SHLMR

Albioma va construire 51 centrales photovoltaïques sur les toitures des résidences de la SHLMR©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 26 avril 2018 à 07h08

Albioma va construire 51 centrales photovoltaïques sur les toitures des résidences de la SHLMR (Société Anonyme d'Habitations à Loyer Modéré de La Réunion), réparties sur l'ensemble des communes de La Réunion. Les travaux de construction débuteront au second semestre 2019, avec une mise en service complète en fin d'année 2019, pour une puissance de 4,8 MWc.

Après une étude approfondie de l'ensemble des toitures des résidences de la SHLMR, Albioma a retenu 51 sites. Ces premiers projets ont fait, ou feront l'objet avant juin 2018, d'une demande de raccordement auprès du distributeur EDF dans le cadre des tarifs en obligation d'achat de mai 2017.

À ce jour, le partenariat global porte sur une puissance de 4,8 MWc, soit une production totale de 6,9 GWh par an, équivalente à la consommation d'électricité annuelle de 2.320 foyers réunionnais. Grace à ces installations, l'émission de 5 520 tonnes de CO2 sera évitée chaque année.

Olivier Bajard, Directeur Général de la SHLMR a déclaré : "Au-delà de la production d'électricité, il s'agit d'une action résolue en faveur du cadre de vie des locataires de la SHLMR puisque l'intégralité des bénéfices dégagés par les installations seront réinvestis dans l'entretien et la maintenance des résidences concernées."

Les installations photovoltaïques amélioreront aussi le confort thermique des habitations en diminuant significativement le rayonnement solaire direct sur les toitures. Avec ce partenariat, la SHLMR apporte sa contribution à la production d'électricité "verte" à La Réunion, mais pas seulement. Avec un projet de bâtiment BEPOS (bâtiment à énergie positive), des ressourceries, des jardins partagés, etc., la SHLMR est pleinement engagée dans le développement durable à La Réunion.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU