Ales Group : le titre reste suspendu

Ales Group : le titre reste suspendu©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 07h51

Alès Groupe a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 208,6 ME sur l'exercice 2019, en hausse de +2,7% à données comparables hors Parfums Caron (+0,1% à données publiées), principalement lié aux lancements de nouveaux produits intervenus en Europe au premier trimestre avec PHYTONOVATHRIX et au troisième trimestre avec CICA-FILLER.
La France a vu son chiffre d'affaires augmenter de +0,4% à 74,9 ME, grâce à la bonne performance des activités de Dermocosmétique. L'activité internationale, quant à elle, réalise un chiffre d'affaires de 133,7 ME, en hausse de +4,1%, portée par les très bonnes performances de LIERAC, notamment en Europe.

Le résultat opérationnel courant s'établit à -14,7 ME, du fait de l'augmentation des frais marketing et des frais commerciaux - liés aux lancements de CICA-FILLER -, et du recul de la marge brute (-6,0%).
La marge brute a été affectée simultanément par un effet de base défavorable - la marge générée par les Parfums Caron en 2018 étant absente en 2019 -, des conditions tarifaires dégradées - notamment en France -, et d'une revue des actifs en stock ayant conduit à la dépréciation de certains d'entre eux.
Les frais généraux et administratifs s'élèvent, quant à eux, à -28,8 ME, en légère baisse sur l'exercice.

Les autres produits et charges non récurrents s'établissent à -16,5 ME, intégrant notamment la constatation d'une dépréciation des écarts d'acquisition de la division coiffure ainsi que les charges liées aux opérations de restructuration de la dette obligataire et bancaire.
Le résultat financier du Groupe s'élève à -6,7 ME, contre -5,5 ME en 2018. Le coût de l'endettement financier s'alourdit d'environ 1 ME en 2019, intégrant le coût de l'escompte et la renégociation de la maturité de la dette. Le résultat net s'établit à -39,1 ME, contre -15,4 ME lors de l'exercice précédent, qui intégrait notamment la plus-value liée à la cession des Parfums Caron (+19,5 ME).

SITUATION FINANCIERE

Les dettes financières s'élevaient à 109,4 ME en 2019 contre 94,8 ME en 2018. L'endettement financier net a augmenté de 23,8 ME pour atteindre 84,7 ME, comprenant l'impact de l'application de la norme IFRS 16. La trésorerie du Groupe s'élevait à 24,7 ME à fin 2019 contre 34 ME à fin 2018.
La société Alès Groupe a pris acte qu'elle ne sera pas en mesure de respecter pour l'exercice 2019 son engagement en matière de niveau d'EBITDA tel que prévu par la documentation des emprunts obligataires Euro PP souscrits en février 2016 pour 60 ME (première échéance en 2025) et par le contrat de crédit bancaire d'un montant de 14 ME (première échéance le 30 juin 2021), telle que modifiée au premier semestre 20192

AUGMENTATION DE CAPITAL

Compte tenu de la situation de marché au second semestre de l'exercice l'augmentation de capital autorisée par l'Assemblée Générale du 20 juin 2019 n'a pas été mise en oeuvre en 2019 et a été reportée sine die.
Par un accord complémentaire entre Ales Groupe et la holding de contrôle Avila intervenu en fin d'année 2019, les modalités de remboursement de l'avance en compte courant d'un montant de 20 millions d'euros ont été modifiées afin que ce montant puisse être inscrit en quasi-fonds propres dans les comptes consolidés.

EVENEMENTS POSTERIEURS A LA CLOTURE ET PERSPECTIVES - POURSUITE DE LA SUSPENSION DE COURS

Comme évoqué lors de la publication du premier trimestre 2020, l'activité du Groupe a été très fortement impactée par la crise du Covid-19 qui a entraîné un gel de la distribution dans la quasi-totalité des pays européens puis aux Etats-Unis. La reprise progressive de l'activité industrielle s'est faite à compter de la première quinzaine du mois de mai, le télétravail des collaborateurs sédentaires ayant été privilégié.
Dans ce contexte, le Groupe anticipe un impact significatif sur les ventes et la profitabilité en 2020.
Le Groupe dispose, à fin mai 2020, d'une trésorerie d'environ 14,8 ME et d'un endettement financier hors impact de la norme IFRS 16, augmenté du factoring (4,9 ME) d'environ 96,8 ME. Par ailleurs, les différés liés à la crise du Covid-19 s'élèvent à environ 26,8 ME.

Dans ce contexte, le Groupe fait face à un important besoin de liquidités et poursuit dans ce cadre le processus de cessionbail de certains de ses actifs immobiliers et la revue stratégique de ses actifs.
Dans l'attente de la réalisation des cessions envisagées, le Groupe cherche des crédits-relais, pour un montant de l'ordre de 33 millions d'euros, pour maintenir la continuité d'exploitation. Les discussions avec les prêteurs et les tiers en vue de les obtenir sont en cours à la date du présent communiqué. Dans ce cadre, il sera également demandé aux partenaires obligataires et bancaires concernés de renoncer à mettre en oeuvre leur droit de prononcer l'exigibilité anticipée des concours au titre du bris de covenant décrit ci-dessus. Il n'est pas possible à ce stade de garantir l'issue de ces discussions... La suspension de la cotation des actions de la société annoncée le 29 juin 2020 est maintenue dans l'attente d'un prochain communiqué.

Prochaines communications :
- Chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2020 : 30 juillet 2020
- Assemblée Générale des actionnaires : 17 septembre 2020
- Résultats semestriel 2020 : 29 septembre 2020
- Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2020 : 22 octobre 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.