Alès Groupe : les restructurations lestent les comptes semestriels

Alès Groupe : les restructurations lestent les comptes semestriels©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 septembre 2018 à 12h01

Passage à vide confirmé pour Alès Groupe qui dévoile des comptes teintés de rouge sur le premier semestre 2018. Alors que le chiffre d'affaires s'élève à 108,9 millions d'euros sur la période, en repli de 10,4% à taux courants et de 9,4% à taux constants, l'ensemble des indicateurs financiers se dégrade.

La marge brute d'Alès Groupe enregistre un repli de 10,4%, en ligne avec la baisse des ventes. La réduction des frais opérationnels de 4,6 ME, liée à la baisse des frais marketing et commerciaux et des frais généraux et administratifs, n'a pas permis de compenser en totalité la baisse de la marge brute. En conséquence, le résultat opérationnel courant ressort en perte de 3,4 ME contre un ROC négatif de 1,4 ME au S1 2017.

Le plan de transformation pèse

Sous le poids des charges nettes non récurrentes, le résultat net plonge à -23,7 ME sur ce premier semestre 2018 contre un déficit de 6,3 ME un an plus tôt. Les coûts exceptionnels, de 17,7 ME, sont liés au plan de transformation en cours, et proviennent pour 15,6 ME des départs de collaborateurs incluant une provision de 11,8 ME dans le cadre du plan de Rupture Conventionnelle Collective, engagé au premier semestre. L'essentiel des départs au titre de ce plan de RCC interviendra dans le courant du second semestre. Les coûts de conseils pour accompagner la restructuration du Groupe s'élèvent à 2,1 ME.

Sur la période, la consommation de trésorerie est de 25,6 ME. Au 30 juin 2018, la trésorerie s'élevait à 36,2 millions d'euros et à 24 millions d'euros au 31 août 2018 (hors prix de cession de Parfums Caron).

Projet de cession des Parfums Caron

Dans le cadre de son plan de transformation et de son recentrage sur son coeur de métier, Alès Groupe a annoncé le 4 septembre 2018 être entrée en négociations exclusives avec Cattleya Finance S.A., holding d'investissement de Benjamin et Ariane de Rothschild, en vue de la cession de sa filiale Parfums Caron. Le prix d'une telle cession, de l'ordre de 28 millions d'euros (prix d'acquisition des titres et du compte-courant détenu par Alès Groupe dans Parfums Caron), contribuerait à court terme à rétablir les équilibres financiers du Groupe.

Ce projet de cession reste soumis à la procédure d'information et de consultation des instances représentatives du personnel d'Alès Groupe et d'information préalable des salariés de Parfums Caron, et pourrait intervenir au cours du quatrième trimestre 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.