Alstom décroche un contrat de 1,4 MdE pour un système de métro léger à Montréal

Alstom décroche un contrat de 1,4 MdE pour un système de métro léger à Montréal©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 avril 2018 à 22h11

Le Groupe des Partenaires pour la Mobilité des Montréalais (PMM), un consortium créé avec SNC-Lavalin et dirigé par Alstom, a signé un contrat avec CDPQ Infra pour la fourniture d'un système complet de métro léger automatique et sans conducteur, comprenant le matériel roulant et la signalisation ainsi que les services d'exploitation et de maintenance, afin de mettre en oeuvre le projet de Réseau express métropolitain (REM) à Montréal au Canada.

Le contrat total s'élève à environ 1,8 milliard d'euros (2,8 milliards de dollars canadiens). La part d'Alstom est estimée à 1,4 MdE (2,2 Mds$ canadiens) et celle de SNC-Lavalin à 400 millions d'euros (600 millions de dollars canadiens).

Une fois achevé, le REM constituera l'un des réseaux de transport automatisés les plus étendus au monde, avec 67 kilomètres de voies et 26 stations. Il reliera le centre-ville de Montréal à la Rive-Sud, la Rive-Nord, l'Ouest-de-l'Île et l'aéroport international Pierre Elliott Trudeau. Selon les termes du contrat, le Groupe PMM fournira 212 voitures de métro de type Metropolis d'Alstom (106 rames de deux voitures), des solutions de contrôle de trains basé sur la communication (CBTC) automatisées et sans conducteur Urbalis 400 d'Alstom, et un centre de contrôle Iconis d'Alstom, ainsi que des portes palières, des systèmes de connectivité Wi-Fi et 30 ans de services d'exploitation et de maintenance. Le Groupe PMM est également chargé des essais d'intégration des trains et du système complet, ainsi que de l'équipement des dépôts pour la maintenance des trains.

Le premier segment du REM est prévu pour entrer en service commercial à l'été 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.