Alstom en lice pour le TGV Kuala Lumpur Singapour

Alstom en lice pour le TGV Kuala Lumpur Singapour©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 06h45

Un imposant consortium a été bâti pour répondre à l'appel d'offres qui va être lancé pour une ligne à grande vitesse entre Kuala Lumpur en Malaisie et Singapour. Alstom, Siemens, Ferrovie dello Stato Italiane, George Kent et PORR ont annoncé cette nuit qu'ils vont faire équipe sur le parties EPC (ingénierie, fourniture, construction) et O&M (exploitation et maintenance) du contrat. Le consortium regroupe de grands acteurs européens et d'importantes entreprises locales.

La ligne à grande vitesse doit permettre de couvrir les quelques 350 km de distance entre les deux villes en 90 minutes. Si le calendrier est respecté, elle devrait être opérationnelle en 2026. Les offres sont attendues d'ici le milieu de l'année. Aux dernières nouvelles, l'équipe européenne aura fort à faire contre un gros groupement japonais piloté par Sumitomo et East Japan Railway et un consortium chinois emmené par China Railway. L'industrie sud-coréenne pourrait aussi entrer dans la danse. Le budget global du projet, incluant le foncier et le génie civil, se situerait dans la zone des 10 et 12 milliards d'euros (16,6 à 19,9 milliards de dollars de Singapour).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.