Alstom et ses rivaux présélectionnés pour le TGV britannique

Alstom et ses rivaux présélectionnés pour le TGV britannique©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 novembre 2017 à 08h51

Alstom fait partie des cinq sociétés retenues dans la première sélection réalisée par les autorités britanniques dans le cadre de l'équipement en matériel ferroviaire de la ligne à grande vitesse HS2. Le montant du contrat représente 2,75 milliards de livres (environ 3,1 milliards d'euros). Ou plutôt des quatre sociétés retenues puisque le futur partenaire du français, Siemens, en fait aussi partie. Bombardier, Hitachi et Patentes Talgo font également partie de la "shortlist". Les nouveaux trains à grande vitesse du HS2 doivent commencer à circuler en 2026 jusqu'à 360 km/h. L'enveloppe concerne au moins 54 trains. Le Royaume-Uni a évidemment beaucoup insisté sur les retombées locales que devront produire le contrat. Le gouvernement table sur 25.000 créations de postes environ sur toute la chaîne d'approvisionnement. Les offres des cinq entreprises sont attendues pour le printemps prochain. La décision finale sera annoncée en 2019.

La ligne HS2 doit relier Londres à Birmingham, avec des projets d'extension vers d'autres axes au départ de la capital britannique.

 
0 commentaire - Alstom et ses rivaux présélectionnés pour le TGV britannique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]