Alstom : grimpe après une publication meilleure que prévu

Alstom : grimpe après une publication meilleure que prévu©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 11 novembre 2020 à 09h03

Alstom pointe dans les premières positions du CAC40 à l'ouverture du marché parisien, en hausse de 1,5% à 45,2 euros, porté par un premier semestre finalement meilleur que prévu alors que le second semestre 2020-2021 s'annonce solide. Le groupe ferroviaire, qui s'apprête à finaliser au premier trimestre 2021 le rachat pour quelque 5,3 milliards d'euros des activités transport du canadien Bombardier, a réalisé sur les six mois à fin septembre un chiffre d'affaires de 3,5 milliards, en recul de 13% en données organiques en raison du plein impact du premier confinement au premier trimestre (avril-juin).

Le groupe, qui a reçu 2,65 MdsE de commandes (-42% en organique) sur la période, a dégagé un résultat opérationnel ajusté de 263 ME (-18%), soit une marge ajustée de 7,5% (-0,2 point). Le consensus tablait sur un ROP ajusté de 236,5 ME pour des revenus de 3,38 MdsE.

A condition que la deuxième vague de l'épidémie n'affecte pas significativement sa production, le groupe table sur un chiffre d'affaires annuel compris entre 7,6 et 7,9 milliards d'euros, une marge d'exploitation ajustée de 7,7% à 8,0% et une génération de cash-flow libre neutre ou positive (-253 millions au premier semestre).

"Au cours du premier semestre, l'activité commerciale du Groupe a été impactée tel qu'anticipé par un décalage des appels d'offres vers le second semestre dans le contexte de la crise sanitaire. Néanmoins, nous avons réussi à sécuriser d'importants contrats notamment en Asie du Sud-Est et en Asie Centrale. Nous sommes confiants que les divers plans de relance et la demande croissante de solutions de mobilité propre conduiront à une reprise solide du marché, qui se traduit dans la dynamique commerciale du second semestre. La production est revenue à un niveau normal au deuxième trimestre", a déclaréHenri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom.

A la suite de cette publication, la Commerzbank reste à l''achat' et porte son objectif de 59 à 62 euros tandis qu'Oddo BHF maintient son avis 'achat' et sa cible de 55 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.