Alstom : le méga-contrat du RER B fait jaser

Alstom : le méga-contrat du RER B fait jaser©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 février 2021 à 15h27

Quelques jours après avoir finalisé l'acquisition de Bombardier Transport, Alstom, qui restait sur deux belles séances haussières, trébuche de 2,7% à 45,7 euros. Le géant ferroviaire se retrouve depuis hier au centre de l'actualité française et plus précisément parisienne puisque le groupe cherche à renégocier le méga-contrat de 2,56 milliards d'euros portant sur la fourniture de nouvelles rames pour la ligne B du RER francilien.

Quelques jours après avoir finalisé l'acquisition de Bombardier Transport, Alstom, qui restait sur deux belles séances haussières, trébuche de 2,7% à 45,7 euros. Le géant ferroviaire se retrouve depuis hier au centre de l'actualité française et plus précisément parisienne puisque le groupe cherche à renégocier le méga-contrat de 2,56 milliards d'euros portant sur la fourniture de nouvelles rames pour la ligne B du RER francilien.

Alstom estime en effet que Bombardier Transport, associé à l'Espagnol CAF, a remporté un contrat qui n'est pas viable compte tenu du prix offert. "Nous n'avions pas accès à l'offre de Bombardier avant vendredi soir, assure Alstom. Mais maintenant que nous l'avons vue, nous savons qu'ils ont fait une offre déraisonnable. Et pas seulement en termes de prix", explique au 'Parisien' l'entreprise dirigée par Henri Poupart-Lafarge.

Dans ce contexte, Alstom a proposé "une médiation de deux ou trois semaines avec la RATP, la SNCF et la région Ile-de-France". Une solution refusée par la RATP et la SNCF qui demandent à Alstom, "le respect des règles de la commande publique, qui ne permettent pas de renégocier l'offre ferme déposée".

Alors que les 146 nouvelles rames devaient commencer à être livrées en 2025, les usagers vont devoir prendre leur mal en patience avant de voir leur confort s'améliorer. Sauf retournement de situation, une longue bataille judiciaire se profile en effet à l'horizon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.