Alstom : plombé par les nouvelles provisions liées à Bombardier Transport

Alstom : plombé par les nouvelles provisions liées à Bombardier Transport©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 11 mai 2021 à 09h10

Dans un marché qui voit rouge en début de séance, Alstom cède 2% à 45,6 euros. Le groupe a dévoilé des résultats annuels meilleurs que prévu mais les investisseurs n'apprécient guère l'annonce d'une provision de 632 millions d'euros liée au rachat des activités ferroviaires de Bombardier, finalisé en début d'année. Cette provision vise à faire face à des risques sur les contrats de BT et s'ajoute aux 451 millions d'euros déjà enregistrés dans le bilan de clôture du groupe canadien en décembre 2020.

Dans un marché qui voit rouge en début de séance, Alstom cède 2% à 45,6 euros. Le groupe a dévoilé des résultats annuels meilleurs que prévu mais les investisseurs n'apprécient guère l'annonce d'une provision de 632 millions d'euros liée au rachat des activités ferroviaires de Bombardier, finalisé en début d'année. Cette provision vise à faire face à des risques sur les contrats de BT et s'ajoute aux 451 millions d'euros déjà enregistrés dans le bilan de clôture du groupe canadien en décembre 2020.

Pour son exercice 2020-2021, Alstom a enregistré un bénéfice opérationnel ajusté de 645 ME, en hausse de 2,4%, et supérieur aux 598,5 ME anticipés par les analystes, pour un chiffre d'affaires en amélioration de 7% à 8,78 milliards d'euros mais en repli de 4% en données organiques. Le carnet de commandes s'établit à 74,54 milliards d'euros, contre 40,9 milliards un an plus tôt.

"La dynamique commerciale est restée forte cette année, attestant des fondamentaux solides du secteur", a commenté le PDG Henri Poupart-Lafarge.

Alstom, qui a indiqué qu'il présenterait ses perspectives financières lors d'une journée investisseurs prévue le 6 juillet, proposera le versement d'un dividende de 0,25 euro par action au titre de l'exercice 2020-2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.