Alstom : soupçons de corruption en Italie

Alstom : soupçons de corruption en Italie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 juin 2020 à 13h50

Alstom est soupçonné de corruption en Italie. 13 personnes, dont des dirigeants des filiales locales d'Alstom et de Siemens, ont été arrêtées dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption dans l'attribution de contrats pour le métro de Milan, affirme Reuters en reprenant une information du parquet. Parmi les personnes interpellées figurent aussi des responsables d'ATM, la régie de transport de Milan, et des cadres d'Engineering Informatica, un fournisseur de services informatiques, et de trois autres entreprises sous-traitantes.

"Nous venons juste d'être informés des faits. Une enquête est actuellement en cours et nous coopérons avec les autorités", a indiqué un porte-parole d'Alstom.

Le parquet a souligné que les entreprises elles-mêmes étaient aussi visées par l'enquête, le droit italien rendant toute société responsable des agissements de ses dirigeants. Les personnes arrêtées sont soupçonnées de corruption, manipulation d'appels d'offres, détournement de fonds, abus de pouvoir et faux en écriture.

Les versements suspects s'élèvent à 125.000 euros, payés ou promis entre octobre 2018 et juillet 2019, en relation avec huit appels d'offres d'une valeur de 150 millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.