Alstom sous pression, inquiétudes sur le rapprochement avec Siemens

Alstom sous pression, inquiétudes sur le rapprochement avec Siemens©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 janvier 2019 à 09h31

Alstom est sous pression en ce début de semaine, en retrait de 3% à 33,8 euros. Il faut dire que les rumeurs de véto de la Commission européenne sur le projet de rapprochement avec la branche transports de Siemens vont bon train. Le régulateur, qui doit rendre un avis sur ce projet de fusion au plus tard le 18 février, a fait part à plusieurs reprises de ses craintes sur ce mariage, annoncé en septembre 2017. Il s'inquiète notamment d'une réduction de la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation.

Selon 'Les Echos', qui cite une source au fait du dossier, "les signaux qui viennent en ce moment de Bruxelles ne sont pas bons". Les concessions accordées par les deux groupes n'auraient pas suffit à convaincre le gendarme de la concurrence...

Pour Bruno Le Maire, la CE commettrait une "erreur économique" et une "faute politique" si elle empêchait le rapprochement les deux groupes européens. Sur 'Europe 1', le ministre de l'Economie et des Finances a déclaré: "Ce ne serait pas simplement une erreur économique, ce serait une faute politique parce que ça affaiblirait toute l'industrie européenne face à la Chine... Cela enverrait le signal, face à une Chine conquérante qui a des moyens qui sont aujourd'hui considérables, que l'Europe se divise et se désarme".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.