Altamir : Moneta appelle "une amélioration durable de la gouvernance"

Altamir : Moneta appelle "une amélioration durable de la gouvernance"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 février 2018 à 19h37

Dans le différend qui l'oppose à Altamir, Moneta dit se réjouir que le rapport de l'expert désigné dans le cadre de l'action judiciaire, "bien imprudemment initiée par Altamir Gérance" à son encontre en octobre 2015, ait rejeté les critiques formulées devant le Juge des référés.

Confirmant la décision de débouté déjà rendue par le Président du Tribunal de commerce le 16 mars 2016, l'expert judiciaire relève sans surprise que la note d'analyse publiée par Moneta sur son site en avril 2015 n'a eu aucun impact négatif sur le cours de bourse d'Altamir et que la décote structurelle dont souffre le titre de cette société depuis des années est imputable à des causes endogènes.

Parmi celles-ci, le rapport d'expertise souligne que les différents mandats exercés par le gérant d'Altamir le mettent dans une situation favorisant les conflits d'intérêt. Il relève par ailleurs la facturation de frais en nette augmentation ainsi que le faible niveau de distribution des dividendes en dépit des recommandations formulées par Moneta depuis 2012.

Moneta appelle de ses voeux "une amélioration durable de la gouvernance et espère que le conseil de surveillance prendra pleinement conscience du rôle qu'il doit assumer vis-à-vis de la gérance dans la défense de l'intérêt de la société et des actionnaires minoritaires".

Moneta rappelle que le rapport de l'expert désigné dans le cadre de l'action judiciaire, "imprudemment initiée par Altamir Gérance à son encontre en octobre 2015", a rejeté les critiques formulées devant le Juge des référés.

Confirmant la décision de débouté déjà rendue par le Président du Tribunal de commerce le 16 mars 2016, l'expert judiciaire relève sans surprise que la note d'analyse publiée par Moneta sur son site en avril 2015 n'a eu aucun impact négatif sur le cours de bourse d'Altamir et que la décote structurelle dont souffre le titre de cette société depuis des années est imputable à des causes endogènes.

Parmi celles-ci, le rapport d'expertise souligne que les différents mandats exercés par le gérant d'Altamir le mettent dans une situation favorisant les conflits d'intérêt. Il relève par ailleurs la facturation de frais en nette augmentation ainsi que le faible niveau de distribution des dividendes en dépit des recommandations formulées par Moneta depuis 2012. Moneta "appelle de ses voeux une amélioration durable de la gouvernance et espère que le conseil de surveillance prendra pleinement conscience du rôle qu'il doit assumer vis-à-vis de la gérance dans la défense de l'intérêt de la société et des actionnaires minoritaires".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Altamir : Moneta appelle "une amélioration durable de la gouvernance"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]