Altarea : un FFO part du groupe de 13,48 euros par action

Altarea : un FFO part du groupe de 13,48 euros par action
Alain Taravella, Gérant commandité

Boursier.com, publié le vendredi 26 février 2021 à 06h22

Le chiffre d'affaires 2020 d'Altarea s'établit à près de 3,1 milliards d'euros, stable sur un an (-1,7%), porté par la croissance du Logement (+5,3%) qui a compensé la baisse des loyers nets en Commerce et celle de l'activité en Immobilier d'entreprise.

Le chiffre d'affaires 2020 d'Altarea s'établit à près de 3,1 milliards d'euros, stable sur un an (-1,7%), porté par la croissance du Logement (+5,3%) qui a compensé la baisse des loyers nets en Commerce et celle de l'activité en Immobilier d'entreprise.

Le résultat net récurrent (FFO) part du Groupe s'élève à 230,3 millions d'euros (-62,8 ME soit -21%). L'évolution du FFO se décompose de la façon suivante :
- baisse du résultat opérationnel Commerce (-31,6 ME, dont -28,6 ME d'impacts Covid-19 sur les loyers nets IFRS dans les comptes consolidés) ;
- hausse du résultat opérationnel Logement37 (+7,3 ME) ;
- baisse du résultat opérationnel Immobilier d'entreprise (-22,3 ME), principalement sous l'effet de décalages de livraisons et de cessions sur 2021 ;
- augmentation de l'impôt exigible (-19,5 ME) ;
- autres résultats (frais financiers, minoritaires,...) pour +3,3 ME.
Par action, le FFO part du Groupe s'élève à 13,48 euros (-24,6%), après prise en compte de l'effet dilutif des augmentations de capital résultant du FCPE et du paiement du dividende 2019 en titres.
La baisse de l'ANR de continuation (-20,4 euros/action soit -11,5%) est entièrement imputable à la perte de valeur sur le Commerce (-21,3 euros/action).

Forte liquidité et baisse du LTV

Au cours de l'année 2020, le Groupe a mis en place 1,1 MdE de nouveaux financements long terme pour une durée moyenne de 5 ans et 5 mois. Les liquidités disponibles au 31 décembre 2020 représentent 3,4 MdsE (2,7 MdsE au 31 décembre 2019). Les lignes de crédit non utilisées sont constituées à hauteur de 1,165 MdE de RCF non tirés au 31 décembre 2020, et auxquels le Groupe n'envisage pas d'avoir recours avant plusieurs mois. Les liquidités disponibles à date couvrent les échéances du Groupe jusqu'en 2025.

Au 31 décembre 2020, le Groupe affiche des ratios de crédit solides, avec un LTV en baisse à 33%, la diminution de l'endettement net (-282 ME) ayant plus que compensé l'impact des pertes de valeur commerce.

Augmentation du dividende

Un dividende de 9,50 euros/action sera proposé à l'Assemblée générale du 30 juin 2021, au titre de l'exercice 2020, en augmentation par rapport à 2019 (+5,6%).

Une option de conversion partielle du dividende en titres sera également proposée aux actionnaires. Ceux-ci pourront au choix opter entre :
- un versement à 100% en numéraire ;
- un versement en titres à hauteur de 50%, et en numéraire à hauteur de 50%.
Les grands actionnaires, représentant ensemble 80% du capital, ont d'ores et déjà annoncé leur intention d'opter pour le dividende en titres.

Guidance

Le FFO devrait reprendre sa trajectoire de croissance en 2021, sous réserve d'une non aggravation significative de la situation sanitaire. Le 1er semestre sera encore fortement marqué par les contraintes liées à la pandémie et le 2e semestre devrait notamment bénéficier des décalages de résultats en immobilier d'entreprise.

"Altarea est parvenu à absorber le choc de la crise sanitaire, comme l'illustre la solidité de sa situation financière et se trouve plus que jamais conforté dans ses perspectives de long terme. Face à une crise d'une ampleur inédite, nos équipes ont su trouver des solutions adaptées à chaque situation. En Logement tout d'abord, leur mobilisation a permis de réorienter notre offre vers les institutionnels et de maintenir la trajectoire de croissance. En Commerce, nous avons accompagné nos enseignes dans une démarche partenariale pour préserver et renforcer l'avenir. En Immobilier d'entreprise, enfin, l'activité est demeurée soutenue, sans pour autant pouvoir éviter le report de plusieurs livraisons majeures sur 2021. Même s'il est conforme à la guidance communiquée en juillet dernier, notre FFO s'inscrit en retrait pour la première fois depuis plus de 10 ans en raison notamment des décalages en immobilier d'entreprise et de la hausse de l'impôt. Dans le même temps, Altarea est parvenu à renforcer sa structure financière. La liquidité de notre Groupe, déjà élevée avant la crise, atteint 3,4 MdsE. Notre levier financier est préservé avec un ratio de Loan to Value de 33,0%, la forte baisse de l'endettement, notamment en promotion, ayant permis une correction significative de la valeur des actifs commerce sans dégrader ce ratio. Altarea a confiance dans ses perspectives à court et à long terme. A court terme, le FFO devrait reprendre sa trajectoire de croissance en 2021, sous réserve d'une non aggravation significative de la situation sanitaire.", commente Alain Taravella, Président Fondateur d'Altarea.

Le dirigeant conclut : "Au-delà de 2021, Altarea entend reprendre sa marche en avant. En tant que leader du marché de la transformation urbaine, nos perspectives de long terme sont plus que jamais confortées. La crise sanitaire a en effet accéléré l'obsolescence des infrastructures immobilières des villes et accentué l'urgence de leur reconversion. Notre Groupe propose des solutions exemplaires dans tous ses projets en matière de développement durable et de lutte contre le changement climatique. En Logement, Altarea entend poursuivre ses gains de parts de marché et vise un niveau de 18 000 lots vendus à terme sur l'ensemble de ses marques. Les ventes aux particuliers devraient augmenter tout en conservant un niveau de ventes élevé aux institutionnels. En Commerce et en Immobilier d'entreprise, nous continuerons à faire des investissements ciblés, créateurs de valeur comme la Gare Paris-Austerlitz. Enfin, Altarea a la capacité financière et managériale pour examiner toutes sortes d'opportunités qui lui permettront d'élargir encore sa palette de compétences. Nous envisageons l'avenir avec confiance car notre marché est immense".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.