Altice espère obtenir plus de 2 MdsE d'une partie de ses tours télécoms

Altice espère obtenir plus de 2 MdsE d'une partie de ses tours télécoms©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 mars 2018 à 07h12

Après la période du mea culpa, vient le temps de la reconquête. C'est le message que s''est employé à faire passer le management d'Altice Europe hier, en insistant sur les éléments encourageants constatés en fin d'année dans le cadre de la présentation des résultats annuels de la division européenne du groupe, en cours de scission avec les activités américaines. Globalement, Altice est toujours très endetté et peine à relancer sa croissance, mais le point bas semble passé. La division européenne a dégagé une marge ajustée stable à 39,3% en 2017. La dette reste élevée à 30,9 MdsE, soit un ratio d'endettement de 5,4 fois, que le groupe espère ramener à 5 fois cette année. Le management vise une "amélioration significative" de ses activités en France en 2018.

En conférence téléphonique, le directeur financier Dennis Okhuijsen a estimé que la société sera en mesure de signer lors du second trimestre la vente de toutes ses tours télécoms au Portugal et de 50% à 60% de ses tours en France. Dans le communiqué, le groupe parle de 10.000 tours en France et de 3.000 au Portugal. Le directeur financier a lui parlé de plus de dix prétendants et d'un montant qui pourrait dépasser 2 milliards d'euros pour ces actifs. Cela ne réglerait pas le problème de la dette, mais cela contribuerait à améliorer les ratios. D'autres opérations sont en cours : cession de l'activité voix internationale de vente en gros et le la filiale dominicaine notamment. L'action Altice, qui navigue autour de 8 euros actuellement, a perdu plus de ma moitié de sa valeur en 2017.

Post-séparation avec Altice USA, Altice Europe devrait dégager 2,4 à 2,6 MdsE de cash-flow libre opérationnel, hors Altice TV, cette année, dont 1,6 à 1,7 MdE sur le périmètre Altice France.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU