Altur Investissement : ANR de 8,86 euros

Altur Investissement : ANR de 8,86 euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 juillet 2019 à 18h16

Au 30 juin 2019, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élève à 36,93 millions d'euros, dont 4,9 millions d'euros de plus-values latentes, soit 8,86 euros par action, après versement d'un dividende de 0,30 euro par action le 31 mai 2019, procurant un rendement de plus de 5%.

Hors versement du dividende, l'ANR ressortirait à 9,16 euros, en progression par rapport à l'ANR publié au 31 mars 2019 (9,09 euros) et à l'ANR publié au 31 décembre 2018 (8,98 euros).

Sur la base du dernier cours de Bourse (5,54 euros au 26 juillet 2019), l'action présente une décote de 37% par rapport à la valeur de ses actifs.
Au 30 juin 2019, l'actif est composé de :
- Portefeuille de participations : 32,62 millions d'euros, soit 88,4% de l'actif net réévalué ;
- Disponibilités : 4,3 millions d'euros, soit 11,6% de l'actif net réévalué.

Ce niveau de trésorerie tient compte de la mise en paiement, effectuée le 31 mai dernier, d'un dividende de 0,30 euro par action, et des six opérations d'investissement réalisées dans le courant du semestre. Il exclut en revanche les produits de cession de l'hôtel Mercure Metz Centre, intervenue post-clôture semestrielle.

Au 1er semestre 2019, le résultat net ressort à -921 KE, contre +288 KE au 1er semestre 2018. Contrairement à l'an passé, il n'y a pas eu de cession au 1er semestre puisque l'hôtel Mercure de Metz a été cédé au 1er juillet 2019. Cette cession sera donc comptabilisée sur le 2nd semestre.
Il intègre également un résultat financier de -351 KE lié substantiellement à des provisions sur deux sociétés.

Les réalisations du 1er semestre illustrent parfaitement la stratégie d'Altur Investissement visant à assurer un retour sur investissement à ses actionnaires tout en accompagnant des PME familiales et patrimoniales françaises.

Fort d'environ 4,3 millions d'euros de trésorerie disponible, Altur Investissement continue d'étudier des acquisitions ciblées qui pourraient se concrétiser dans les douze prochains mois en vue de renforcer son portefeuille de participations, tout en poursuivant son programme de cessions afin de matérialiser une partie des plus-values latentes de son portefeuille. La société a d'ores et déjà procédé début juillet à la cession de l'hôtel Mercure Metz Centre, un actif qu'elle détenait depuis décembre 2013. Cette opération permet de viser un retour à un résultat net positif sur l'ensemble de l'exercice 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.