Amoeba publie un nouvel article scientifique dans la revue Microorganisms

Amoeba publie un nouvel article scientifique dans la revue Microorganisms©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 mai 2020 à 09h10

Amoeba, producteur d'un biocide biologique capable d'éliminer le risque bactérien dans l'eau et les plaies humaines, et d'un produit de biocontrôle pour la protection des plantes, encore en phase de tests, annonce la publication d'un nouvel article scientifique majeur (https://www.mdpi.com/2076-2607/8/5/771/pdf). Ce travail, réalisé conjointement par l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection à Marseille et la société Amoéba à Chassieu, a été publié dans la section biotechnologie de "Microorganisms", un journal scientifique international évalué par des pairs.

Les connaissances scientifiques sur les amibes non pathogènes étant limitées, le séquençage du génome de l'amibe Willaertia magna C2c maky publié en 2019 (DOI : 10.1038/s41598-019-54580 6) a permis de connaitre le potentiel génétique de l'amibe. L'analyse a porté cette fois sur le transcriptome et le protéome de cette amibe quand elle est cultivée à haut débit en bioréacteur afin de compléter les connaissances en identifiant les gènes effectivement exprimés lors de la production de l'amibe. Ce travail fournit des éléments essentiels sur le développement et le métabolisme de l'amibe produite industriellement par Amoéba.

L'étude confirme deux découvertes majeures qui avaient été suggérées par l'analyse du génome de Willaertia magna C2c maky. Tout d'abord, l'amibe produit bien un large panel d'enzymes impliquées dans le métabolisme de métabolites secondaires ayant une activité anti-microbienne et des protéines associées aux mécanismes de défenses contre les autres microorganismes. Ensuite, ces molécules sont bien exprimées dans les conditions particulières de production d'un bioréacteur.

Ces résultats soutiennent l'efficacité de l'amibe en tant que biocide naturel dans les eaux des tours aéroréfrigérantes et agent de biocontrôle comme alternative aux pesticides en agriculture.
Enfin, une analyse approfondie du métabolisme énergétique apporte des pistes pour l'optimisation des conditions de culture et donc de rendement de production de l'amibe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.