Aperam : à quel prix ?

Aperam : à quel prix ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 février 2021 à 14h46

Aperam reprend 1,4% à 35,80 euros ce lundi, alors que les analystes ont salué de concert la solide performance annuelle de l'aciériste malgré le contexte sanitaire... Sur les trois derniers mois de 2020, le groupe a dégagé un Ebitda ajusté de 109 ME, contre 85 ME un an plus tôt et 84,9 ME de consensus, pour un chiffre d'affaires de 916 ME (-8,4%). Le bénéfice net a atteint 101 ME et les expéditions d'acier sont restées stables en séquentiel, à 431 milliers de tonnes. "Le quatrième trimestre le plus performant depuis le sommet atteint en 2017 grâce à un solide mix produits au Brésil, un contrôle des coûts strict et des volumes plus élevés en Europe", a souligné l'entreprise.

Aperam reprend 1,4% à 35,80 euros ce lundi, alors que les analystes ont salué de concert la solide performance annuelle de l'aciériste malgré le contexte sanitaire... Sur les trois derniers mois de 2020, le groupe a dégagé un Ebitda ajusté de 109 ME, contre 85 ME un an plus tôt et 84,9 ME de consensus, pour un chiffre d'affaires de 916 ME (-8,4%). Le bénéfice net a atteint 101 ME et les expéditions d'acier sont restées stables en séquentiel, à 431 milliers de tonnes.
"Le quatrième trimestre le plus performant depuis le sommet atteint en 2017 grâce à un solide mix produits au Brésil, un contrôle des coûts strict et des volumes plus élevés en Europe", a souligné l'entreprise.

En cohérence avec sa politique financière, Aperam annonce maintenir son dividende de base à 1,75 euros par action et anticipe une légère hausse de son Ebitda ajusté au premier trimestre 2021, par rapport à celui du 4ème trimestre 2020. La dette financière nette devrait rester à un niveau comparable... Parmi les derniers avis d'analystes, AlphaValue est repassé à l''achat', tandis que le broker Oddo BHF a ajusté son objectif à 48 euros avec un avis à 'surperformer'. Aperam devrait bénéficier des perspectives d'augmentation des prix en Europe et de la forte demande au Brésil. Le groupe est peu endetté et génère une forte génération de FCF (conversion en cash de 90%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.