Aperam : L'EBITDA s'est établi à 343 millions d'euros en 2020

Aperam : L'EBITDA s'est établi à 343 millions d'euros en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 février 2021 à 07h39

Aperam annonce aujourd'hui ses résultats pour le trimestre et l'année se terminant le 31 décembre 2020. Les expéditions d'acier ressortent à 1.677 milliers de tonnes en 2020, en baisse de 6,1% par rapport à des expéditions d'acier de 1.786 milliers de tonnes en 2019. L'EBITDA s'établit à 343 millions d'euros en 2020, y compris un gain exceptionnel de 50 millions d'euros, comparé à un EBITDA de 357 millions d'euros en 2019, y compris un gain exceptionnel de 17 millions d'euros. L'EBITDA est de 159 millions d'euros au quatrième trimestre 2020, y compris un gain exceptionnel de 50 millions d'euros, comparé à un EBITDA de 65 millions d'euros au troisième trimestre 2019.

Aperam annonce aujourd'hui ses résultats pour le trimestre et l'année se terminant le 31 décembre 2020.
Les expéditions d'acier ressortent à 1.677 milliers de tonnes en 2020, en baisse de 6,1% par rapport à des expéditions d'acier de 1.786 milliers de tonnes en 2019.
L'EBITDA s'établit à 343 millions d'euros en 2020, y compris un gain exceptionnel de 50 millions d'euros, comparé à un EBITDA de 357 millions d'euros en 2019, y compris un gain exceptionnel de 17 millions d'euros. L'EBITDA est de 159 millions d'euros au quatrième trimestre 2020, y compris un gain exceptionnel de 50 millions d'euros, comparé à un EBITDA de 65 millions d'euros au troisième trimestre 2019.

Le Bénéfice net est de 175 millions d'euros en 2020, comparé à 148 millions d'euros en 2019. Le Bénéfice de base par action ressort à 2,19 euros, comparé à 1,82 euros en 2019.

Le Flux de trésorerie généré par l'exploitation s'inscrit à 303 millions d'euros, après 400 millions d'euros en 2019. Le flux de trésorerie disponible avant dividendes et rachat d'actions s'est élevé à 195 millions d'euros, rapporté à 281 millions d'euros en 2019, y compris 30 millions d'euros provenant de la cession de la totalité de la participation dans Gerdau.
La dette financière nette était de 67 millions d'euros au 31 décembre 2020 par rapport à 75 millions d'euros au 31 décembre 2019.

Initiatives stratégiques

Leadership Journey Phase 3 : Les gains annualisés réalisés ont atteint 43 millions d'euros au 4ème trimestre 2020. Aperam a réalisé des gains cumulés annualisés de 223 millions d'euros à fin 2020, par rapport à un objectif de 200 millions d'euros à la fin de l'année 2020.

Leadership Journey? Phase 4 : Objectif de 150 millions d'euros de gains sur la période 2021-2023 provenant d'une combinaison de maîtrise des coûts, de croissance et d'amélioration du mix produits.

En cohérence avec sa politique financière, Aperam annonce maintenir son dividende de base à 1,75 euros par action (sous réserve de l'approbation à l'Assemblée Générale Annuelle).

Développement durable

Objectifs en matière de réduction de CO2 plus ambitieux avec un objectif de réduction de CO2 doublé d'ici 2030 à -30% par rapport à 2015.

Perspectives

Il est prévu que l'EBITDA ajusté augmente légèrement par rapport à celui du 4ème trimestre 2020. La dette financière nette devrait rester à un niveau comparable.

Timoteo Di Maulo, CEO Aperam, a commenté : "Les effets combinés d'un mix produits solide au Brésil, d'un contrôle des coûts strict et d'une certaine amélioration de la situation économique en Europe nous ont permis de réaliser le quatrième trimestre le plus performant depuis le sommet atteint en 2017, malgré des conditions de marché encore difficiles. Les effets positifs de notre programme de réduction des coûts - le Leadership Journey sont clairement visibles dix ans après la création d'Aperam. Aperam est désormais une société plus flexible, solide et résiliente et elle entend poursuivre dans cette voie. Nous sommes satisfaits d'avoir clôturé la phase 3 de notre Leadership Journey avec succès et même au-delà des objectifs. Nous avons débuté la phase 4 au mois de janvier. Cette phase qui a pour objectif de défendre notre leadership en terme de coûts en Europe mais aussi de transformer notre empreinte dans les aciers spéciaux en y ajoutant un élément significatif de croissance dans les produits à haute valeur ajoutée. Alors que les prochains mois resteront difficiles, nous sommes confiants que nos actions permettront de restaurer un retour à un niveau historique normalisé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.