Apple : plus aucun espoir ?

Apple : plus aucun espoir ?
Clients devant un logo Apple à Grand Central Station, New York.

Boursier.com, publié le lundi 08 juillet 2019 à 14h12

Apple pourrait peser sur Wall Street ce lundi, après une dégradation d'analyste. Le titre du groupe californien à la pomme est pour l'heure attendu en retrait de 1,5% en pré-séance ce jour, suite à un abaissement de recommandation de la firme Rosenblatt Securities, qui vient de passer de 'neutre' à 'vendre' et anticipe des performances dégradées du groupe de Cupertino sur les six à douze mois prochains du fait de ventes attendues décevantes de l'iPhone. Le broker dégaine donc l'argument classique du ralentissement potentiel de la demande. Il table par ailleurs sur une plus faible croissance des revenus de services sur le second semestre. La firme confirme son objectif de cours de 150$ sur le dossier Apple, qui cote actuellement plus de 200$.

Rosenblatt évoque une possible "détérioration fondamentale" à 6-12 mois pour le concepteur de l'iPhone. En résumé, les ventes de l'iPhone sont attendue décevantes, alors que la croissance de l'iPad devrait ralentir au second semestre. La croissance des ventes des autres produits (HomePod, AirPod, iWatch), pourrait enfin ne pas être suffisante pour soutenir la croissance des revenus totaux.

On en saura plus le 30 juillet, date de la publication trimestrielle (T3 fiscal) du groupe de Tim Cook.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.