Apple : qui dit vrai ?

Apple : qui dit vrai ?
Apple logo magasin

Boursier.com, publié le jeudi 18 juillet 2019 à 16h22

Les avis de spécialistes se suivent sur le dossier Apple avec cette fois Raymond James qui relève sa recommandation à "surperformance" sur le dossier contre "performance en ligne" auparavant. Le titre en profite pour gagner 1% à 205,30$ à Wall Street. Evercore ISI avait déjà sorti dernièrement une étude positive, misant sur un rebond des revenus du groupe au troisième trimestre fiscal dans les activités de services et notamment les applications.
Evercore envisage une progression de 18% des revenus de l'App Store sur le troisième trimestre à près de 9 milliards de dollars. La firme voit un potentiel positif des services sur le trimestre de juin, "grâce à une accélération considérable des marchés centrés sur la Chine".

Rosenblatt Securities avait en revanche dégradé le dossier de 'neutre' à 'vendre', anticipant des performances plombées sur les six à douze mois prochains du fait de ventes attendues décevantes de l'iPhone... Le broker surfe donc sur l'argument classique du ralentissement potentiel de la demande. Il table par ailleurs sur une plus faible croissance des revenus de services sur le second semestre. La firme maintenait son objectif de cours de 150$ sur le dossier Apple...
JP Morgan avait pour sa part rehaussé hier de 233 à 239$ son cours cible, preuve que les analystes ont décidément bien du mal à évaluer le dossier désormais arrivé à maturité.
C'est le 30 juillet qu'est prévue la publication trimestrielle du groupe dirigé par Tim Cook.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.