ArcelorMittal, assommé par Trump

ArcelorMittal, assommé par Trump©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 02 mars 2018 à 11h47

A l'exception notable de Vallourec, l'ensemble du secteur sidérurgiste européen pique du nez en cette fin de semaine sur les marchés, affecté par les mesures protectionnistes décidées hier par Donald Trump. ThyssenKrupp chute de plus de 3% à Francfort tandis qu'Acerinox concède 2%. Plus impressionnant, ArcelorMittal reflue 4,1% à 26,57 euros, dans un volume supérieur à la moyenne.

Washington a mis hier ses menaces à exécution en annonçant en augmentant les droits de douane sur les importations d'acier de 25% et d'aluminium de 10%. La cible de la Maison Blanche est évidemment la Chine, pays qui est accusé de concurrence déloyale. Les aciéristes chinois spolieraient aux yeux de Donald Trump les entreprises américaines du secteur. Mais les conséquences du renforcement des barrières douanières pourraient aussi se faire sentir sur les sidérurgistes européens...

L'équipe d'analystes d'UBS identifie notamment une menace de contraction de la production. "Nous identifions le risque qu'une partie des importations américaines, qui s'élèvent à 34,5 millions de tonnes, soient redirigées, avec l'Europe comme destination finale", lance le bureau de recherche helvétique. L'intermédiaire rappelle au passage que l'Europe est le marché qui souffre le moins de surcapacités, l'offre étant à peu près équivalente à la demande. Les conséquences du durcissement du marché américain pour les acteurs européens pourraient aller de marges plus faibles à des mesures défensives (réduction de capacités) alimentant l'inflation des prix de l'acier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU