ArcelorMittal emporté par le plongeon de Thyssenkrupp

ArcelorMittal emporté par le plongeon de Thyssenkrupp©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 11h31

Emporté par la chute de Thyssenkrupp, ArcelorMittal perd 2,7% à 22,2 euros en fin de matinée. Le groupe allemand a lancé un deuxième avertissement sur ses résultats annuels en raison de provisions liées à une enquête pour des soupçons d'entente dans le secteur de l'acier et à des problèmes de qualité dans son activité à destination du secteur automobile.

Un bénéfice de seulement 100 ME ?

La société s'attend désormais à voir son bénéfice net 2017-2018 tomber à 100 millions d'euros, soit une chute de 63% par rapport aux 271 ME de l'année précédente. Le groupe tablait précédemment sur une hausse significative de son profit annuel. L'Ebit est pour sa part attendu à 1,6 MdE contre 1,8 MdE auparavant.

Suite à cette annonce, Thyssenkrupp plonge de plus de 10% à Francfort, signant sa plus forte chute depuis juin 2016. Pour Morgan Stanley, ce deuxième avertissement est lié aux difficultés opérationnelles de la société mais aussi à de mauvaises conditions de marché.

UBS ne vend plus ArcelorMittal

A noter qu'UBS a rehaussé de 'vendre' à 'neutre' sa recommandation sur ArcelorMittal, estimant le ratio rendement/risque plus équilibré après la baisse de 25% du titre depuis le début de l'année. Le broker explique néanmoins que les craintes d'une offre excédentaire mondiale, la hausse des importations européennes et le ralentissement de la demande se sont fait sentir. L'objectif est ajusté de 25 à 24 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.