ArcelorMittal : retour du dividende, Aditya Mittal nommé directeur général

ArcelorMittal : retour du dividende, Aditya Mittal nommé directeur général©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 février 2021 à 08h11

ArcelorMittal va reprendre la distribution de dividendes après avoir atteint ses objectifs en matière de désendettement l'an passé. Le numéro un mondial de l'acier annonce également ce matin la nomination d'Aditya Mittal, actuellement président, directeur financier et directeur général d'ArcelorMittal Europe, au poste de directeur général de la société. Il remplacera son père Lakshmi N. Mittal, qui a fondé la société en 1976 et qui deviendra président exécutif.

ArcelorMittal va reprendre la distribution de dividendes après avoir atteint ses objectifs en matière de désendettement l'an passé. Le numéro un mondial de l'acier annonce également ce matin la nomination d'Aditya Mittal, actuellement président, directeur financier et directeur général d'ArcelorMittal Europe, au poste de directeur général de la société. Il remplacera son père Lakshmi N. Mittal, qui a fondé la société en 1976 et qui deviendra président exécutif.

"Nous avons travaillé en étroite collaboration depuis qu'il a rejoint la société en 1997, et ces dernières années, nous avons effectivement géré la société ensemble... Nous continuerons à travailler en étroite collaboration et je reste aussi fasciné, engagé et déterminé à assurer le succès à long terme de la société", a déclaré Lakshmi N. Mittal.

Du côté des résultats, le groupe a réalisé au quatrième trimestre un Ebitda de 1,73 milliard de dollars (+87%) pour des revenus de 14,18 Mds$ (-8,6%). Le profit net a atteint 1,2 Md$ contre une perte de 1,8 Md$ un an plus tôt. Des résultats supérieurs aux attentes des analystes même si les revenus sont un peu courts. Les expéditions d'acier ont atteint 17,3 millions de tonnes sur la période.

L'entreprise s'attend à ce que la demande mondiale d'acier rebondisse cette année de 4,5% à 5,5%, après s'être contractée en 2020. Elle a terminé l'année avec une dette brute de 12,3 milliards de dollars et une dette nette de 6,4 Mds$, le niveau le plus bas depuis la fusion entre Arcelor et Mittal en 2006.

La société se concentrera sur la croissance organique, l'amélioration des coûts, le portefeuille de produits et la marge afin de renforcer ses projets sur les marchés émergents en croissance. Récompensant ses actionnaires qui ont su se montrer patients, ArcelorMittal versera un dividende de 30 cents par action et va lancer un nouveau programme de rachat d'actions de 570 millions de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.