ArcelorMittal veut reprendre le sidérurgiste indien Essar Steel

ArcelorMittal veut reprendre le sidérurgiste indien Essar Steel©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 08h27

ArcelorMittal est bel est bien intéressé par la reprise du sidérurgiste indien Essar Steel. Alors que diverses rumeurs circulaient dans la presse locale ces derniers jours, le numéro un mondial de l'acier a confirmé avoir déposé une offre de reprise pour cette société qui a déposé son bilan avec des dettes de plus de 500 milliards de roupies (6,3 milliards d'euros).

La filiale indienne d'ArcelorMittal explique "avoir établi un plan industriel détaillé pour Essar visant à améliorer sa performance et sa rentabilité et à s'assurer qu'il peut participer à la croissance programmée de la demande d'acier en Inde. L'offre met également en évidence la vaste expérience et les antécédents positifs du groupe dans l'acquisition et l'intégration d'actifs sous-performants, ce qui, selon AMIPL, serait d'une valeur considérable pour Essar. Essar aurait également accès à l'expertise et à la connaissance technique de l'ensemble du groupe qui est sans équivalent dans l'industrie sidérurgique".

Essar Steel compte parmi les plus importantes entreprises indiennes acculées au dépôt de bilan l'an dernier après un ordre venu de la banque centrale de faire le ménage dans les créances douteuses des banques du pays. ArcelorMittal n'a en revanche pas soumis d'offre pour un autre sidérurgiste indien dans la même situation, Bhushan Steel and Power. Deux poids lourds du secteur, JSW Steel et Tata Steel, ont fait part de leur intérêt pour ce dernier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU