Archos de nouveau dopé par son coffre à 'cryptos'

Archos de nouveau dopé par son coffre à 'cryptos'
Logos de cryptomonnaies sur des coussins à la conférence blockchain Consensus 2018.

Boursier.com, publié le vendredi 13 juillet 2018 à 10h11

Archos se redresse de 4% à 0,856 euro ce vendredi dans un volume de 0,5% du capital, le groupe ayant fourni hier soir plus de détails sur son portefeuille de stockage hors-ligne de cryptomonnaies, le Safe-T mini. Archos se lance donc dans la blockchain avec son premier portefeuille de stockage hors-ligne de cryptomonnaies fabriqué en France et permettant de protéger ses crypto-actifs.

Protéger ses cryptos

"Ces portefeuilles sont la manière la plus efficace de gérer et d'échanger ses crypto-monnaies, et l'Archos Safe-T mini permet de profiter d'une sécurité maximale pour seulement 49.99 euros, payables en Bitcoin", lance Archos, dont le Safe-T mini est disponible en précommande dès maintenant sur la boutique Archos ainsi que sur Amazon.

Annoncé lors du Mobile World Congress de Barcelone en février, l'Archos Safe-T mini permet à son propriétaire d'isoler ses clés cryptographiques pour protéger ses actifs, d'émettre/recevoir un paiement de façon sécurisée, et de vérifier ses comptes en toute sécurité. Dans l'éventualité d'un vol ou d'une perte du Safe-T mini, l'utilisateur peut récupérer ses cryptomonnaies à l'aide d'une clé de récupération de 24 mots.

Le Safe-T mini génère et stocke une clé privée sur le portefeuille de façon hors-ligne, et empêche les hackers d'accéder à cette clé privée une fois l'appareil connecté. Celui-ci exécute également toutes les opérations de crypto localement. L'écran intégré est assez grand pour afficher la totalité des transactions et donc permettre au propriétaire de contrôler et valider celles-ci, sans possibilité pour un hacker de modifier une transaction sans que le propriétaire puisse vérifier cela. Enfin, le Safe-T mini exige la composition d'un code PIN pour s'assurer que seul le propriétaire puisse y accéder et l'utiliser.

Archos a mis en oeuvre son savoir-faire en matière de design et de sécurité afin de proposer son propre produit basé sur le logiciel open-source développé par Trezor et reconnu par la communauté. L'appareil a été spécialement conçu pour inclure une crypto-mémoire, une puce entièrement dédiée à la sécurité. Elle protège les clés privées de l'utilisateur, permet la protection par code PIN, et possède des contre-mesures hardware. Côté logiciel, qui sera open-source et disponible sur GitHub, l'Archos Safe-T mini permet de récupérer son contenu depuis un nouvel appareil si le premier est perdu ou volé. Pour ce faire, il utilise une clé de récupération composée de 24 mots, générée lorsque le Safe-T mini est allumé pour la première fois.

Comment s'en servir ?

Archos a développé une application web intuitive et facile pour débuter avec le Safe-T mini. Il suffit simplement de connecter son Safe-T mini via une prise Micro USB, de se rendre sur le site Archos Safe-T mini depuis n'importe quel ordinateur et de suivre les instructions affichées à l'écran.

Il supporte 3/4 du marché des cryptos

L'Archos Safe-T mini est compatible avec les logiciels Electrum et MyCrypto. Il supporte plus de 75% de la capitalisation totale du marché des cryptomonnaies, dont le Bitcoin, Bitcoin Cash, Bitcoin Gold, Dash, Litecoin, Ethereum, et les tokens ERC20. Une équipe dédiée travail sur la compatibilité de nouvelles cryptomonnaies, de nouvelles compatibilités sont donc à prévoir.

Made in France

L'Archos Safe-T mini a été développé par l'équipe R&D d'Archos, et est fabriqué par Eiffage à Béthune, dans le nord de la France.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU