Arcure : une perte de 4,3 ME en 2020

Arcure : une perte de 4,3 ME en 2020
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mercredi 31 mars 2021 à 08h55

Le chiffre d'affaires d'Arcure pour l'exercice 2020 s'établit à 7,8 ME, en croissance de +2,8% (7,6 ME en 2019). Après un début de 1er semestre dans la lignée du 2nd semestre 2019 (+33% vs S2 2018), l'activité a été ralentie par la crise sanitaire avec néanmoins une dynamique plus favorable au dernier trimestre (+15% vs. 2019).

Le chiffre d'affaires d'Arcure pour l'exercice 2020 s'établit à 7,8 ME, en croissance de +2,8% (7,6 ME en 2019). Après un début de 1er semestre dans la lignée du 2nd semestre 2019 (+33% vs S2 2018), l'activité a été ralentie par la crise sanitaire avec néanmoins une dynamique plus favorable au dernier trimestre (+15% vs. 2019).

Les ventes à l'international (69% du CA) progressent de +21,8% avec une forte progression de l'activité sur la zone Asie-Pacifique, portée notamment par le déploiement de la solution Blaxtair sur le méga chantier autoroutier WestConnex à Sydney et le partenariat de distribution avec UPG sur le territoire Australien.

Arcure a généré, sur l'exercice 2020, une marge brute de 3,7 ME , en hausse de +3% et représentant 47% du chiffre d'affaires. Le Résultat Brut d'Exploitation s'améliore de +12% à -953 KE en 2020 contre -1 085 KE sur l'exercice précédent.
Avec la forte augmentation temporaire des dotations aux amortissements, suite à l'activation des investissements relatifs à la version 3.2 du Blaxtair en janvier 2020, le résultat d'exploitation s'établit à -3,7 ME sur 2020, contre -1,8 ME l'an dernier.

Après une charge d'impôts de 0,5 ME, liée à la reprise d'impôts différés actifs comptabilisés en 2019, le résultat net de l'exercice 2020 est de -4,3 ME. Retraité de ces éléments non-liés à l'exploitation et sans incidence sur les flux de trésorerie (dotations aux amortissements et provisions nettes de reprises), le résultat net s'établit à -1,1 ME en 2020, soit en légère amélioration par rapport à 2019 (-1,4 ME).

Arcure va élargir son offre de services associés à son produit phare, le Blaxtair, à l'instar du Blaxtair connect, lancé fin 2020. La société enrichira progressivement son offre de services autour des données collectées et analysées par le Blaxtair ou des services de maintenance prémium ou de gestion de parcs (maintenance prédictive). Arcure espère ainsi générer des revenus complémentaires, à forte marge et récurrents associés à la fourniture des Blaxtair.

Arcure proposera aussi prochainement de nouvelles fonctionnalités associées aux engins (chariot, véhicules industriels) pour adresser les enjeux liés aux collisions, à la gestion de flotte (localisation, path planning, régulation de vitesse, etc.) ou au contrôle des conducteurs et de leur utilisation des machines.

En outre, Arcure a fait le choix stratégique d'assoir ses futurs développements matériels et logiciels sur une plateforme technologique, baptisée Blaxtair DEEP, qui lui permettra d'optimiser les coûts et délais de développement de nouveaux capteurs et sera capable d'accueillir les nouvelles fonctions présentées ci-dessus. La première déclinaison de cette plateforme sera le Blaxtair Origin, une toute nouvelle version du Blaxtair, positionnée sur l'entrée de gamme et commercialisée au 1er trimestre 2022 ; elle sera suivie de Blaxtair 4, regroupant de nombreuses fonctionnalités additionnelles avec un objectif de commercialisation au 1er trimestre 2023.

La société estime être en mesure de délivrer sur les prochaines années une belle dynamique de croissance. Arcure se fixe pour objectif d'atteindre la rentabilité sur son périmètre actuel dès 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.