Arkema : en ordre de bataille

Arkema : en ordre de bataille©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 septembre 2020 à 12h33

Arkema recule de 0,3% ce vendredi, à 97,55 euros, malgré l'avis du broker HSBC qui a revalorisé le dossier de 84 à 100 euros en restant à 'conserver'. Le groupe avait le mois dernier confirmé sa résilience avec une performance financière robuste et une génération de trésorerie élevée au regard d'une économie mondiale fortement impactée par les effets de l'épidémie de Covid-19 au T2.
Sur la période, le Chiffre d'affaires était ressorti à 1,9 MdE, en baisse de 15,6% par rapport à l'an dernier, avec un fort recul des secteurs de la construction, du transport et de l'industrie en général, masquant une bonne demande dans les marchés de la nutrition, de l'emballage et de l'hygiène et une amélioration séquentielle au mois de juin, soutenue par la progression du marché de la construction en Europe et aux États-Unis et la bonne tenue des ventes en Chine...

L'EBITDA est ressorti à 286 ME et la marge d'EBITDA à 15%, résistant bien compte-tenu du contexte avec une performance solide des Matériaux Avancés (marge d'EBITDA de 20%) sur fond de net rebond de Bostik en juin. Le Résultat net courant ressort à 90 ME, représentant 1,18 euro par action avec un excellent flux de trésorerie libre à 288 ME, reflétant la gestion stricte du besoin en fonds de roulement et des investissements.
La dette nette s'inscrit en forte baisse par rapport à fin mars 2020, à 2.134 ME (incluant 1 MdE d'hybrides), intégrant le paiement du dividende pour 168 ME et le produit de la cession des Polyoléfines Fonctionnelles pour 246 ME.

Question de rythme

Arkema s'attendait à ce que la demande continue de s'améliorer graduellement sur la seconde partie de l'année, tout en restant en retrait par rapport à l'an dernier... Le rythme et l'ampleur de cette amélioration sont encore incertains, liés à l'évolution de la pandémie et seront différents en fonction des marchés et des géographies.
Arkema estimait à ce stade que son chiffre d'affaires au troisième trimestre pourrait être inférieur d'environ 10% à celui de l'an dernier à périmètre et change constants, soit une nette amélioration par rapport au recul d'environ 20% enregistré au 2ème trimestre.

Dans ce contexte, Arkema concentre en particulier ses efforts sur les éléments qu'il contrôle et notamment ses coûts, ses dépenses d'investissements et son besoin en fonds de roulement afin de maintenir sa liquidité à un niveau élevé...
Le Groupe a confirmé ainsi la réduction en 2020 de ses dépenses d'investissement de 100 millions d'euros par rapport au niveau initialement prévu, et de ses coûts fixes de 50 millions d'euros par rapport à 2019. Ses efforts d'innovation dans les Matériaux de Spécialités seront préservés pour répondre aux nombreuses opportunités de développements technologiques et durables de ses clients.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.