Arkema : résiste à une dégradation d'analyste

Arkema : résiste à une dégradation d'analyste©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 janvier 2021 à 13h58

Dans le sillage du marché, Arkema avance de 1,5% à 94,9 euros et fait ainsi fi d'une note du Credit Suisse qui a abaissé sa recommandation sur le chimiste à 'sous-pondérer' avec une cible réduite de 93 à 90 euros. "En l'absence de réalisation de ses objectifs de marge dans les produits adhésifs ou de redéploiement du produit de la vente de PMMA/MMA (activité Plexiglas), nous pensons que le dossier d'investissement repose davantage sur les marchés finaux cycliques que sur l'amélioration du mix d'activités", indique le courtier. "Nos prévisions de génération de liquidités sur cinq ans sont inférieures de 25% aux objectifs de l'entreprise, ce qui laisse supposer que des rachats d'actions sélectifs ne sont probables qu'en l'absence d'opérations de fusion-acquisition. Bien que cela stimulerait le rendement pour les actionnaires, la composition des activités du groupe ne progresserait pas davantage et, par conséquent, la composition du mix de produits chimiques continuerait de peser sur les multiples de valorisation du groupe".

Dans le sillage du marché, Arkema avance de 1,5% à 94,9 euros et fait ainsi fi d'une note du Credit Suisse qui a abaissé sa recommandation sur le chimiste à 'sous-pondérer' avec une cible réduite de 93 à 90 euros. "En l'absence de réalisation de ses objectifs de marge dans les produits adhésifs ou de redéploiement du produit de la vente de PMMA/MMA (activité Plexiglas), nous pensons que le dossier d'investissement repose davantage sur les marchés finaux cycliques que sur l'amélioration du mix d'activités", indique le courtier. "Nos prévisions de génération de liquidités sur cinq ans sont inférieures de 25% aux objectifs de l'entreprise, ce qui laisse supposer que des rachats d'actions sélectifs ne sont probables qu'en l'absence d'opérations de fusion-acquisition. Bien que cela stimulerait le rendement pour les actionnaires, la composition des activités du groupe ne progresserait pas davantage et, par conséquent, la composition du mix de produits chimiques continuerait de peser sur les multiples de valorisation du groupe".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.