Artea : croissance de 12% des activités récurrentes

Artea : croissance de 12% des activités récurrentes©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 28 février 2020 à 19h47

Le chiffre d'affaires total d'Artea s'est élevé à 25,4 ME contre 73,1 ME en 2018. Pour rappel, l'exercice précédent avait vu la cession pour 53 ME de l'immeuble Dreamview à Nanterre.

Le chiffre d'affaires des activités récurrentes est en croissance de 12% avec :
Une hausse des revenus fonciers de 6%, liée principalement aux livraisons réalisées en 2018, dont notamment les bâtiments E, N et 4-5 sur l'Arteparc de Lille-Lesquin. Sur l'ensemble du patrimoine, le taux d'occupation est toujours optimisé à 97% ;
Des revenus de l'activité Energie en forte hausse de 29% grâce à une pluviométrie satisfaisante et la mise en exploitation de deux nouvelles centrales hydrauliques en Dordogne (Marvit et Moulin du Pont)
La montée en puissance du 1er site de coworking du groupe, situé sur l'Arteparc de Lille-Lesquin, générant 520 KE de revenus avec un taux d'occupation à 100% des parties bureaux ;
Des premiers revenus de l'activité hôtelière avec l'ouverture début juin du 1er hôtel du groupe à Ramatuelle.

La baisse des revenus de l'activité Promotion est liée d'une part à une base de comparaison défavorable liée à la cession pour 53 ME de l'immeuble Dreamview à Nanterre en 2019 et reflète d'autre part la stratégie du groupe visant à conserver les immeubles construits.

Ainsi, les immeubles conservés en patrimoine, comme le bâtiment C de l'Arteparc de Biot et le Rifkin à Aix-en-Provence ou encore les 5 VEFA signées en 2019 avec des sociétés détenues à 60% par Artea pour une valeur de 44 ME ne sont pas pris en compte dans ce chiffre d'affaires, relativisant la baisse des revenus de l'activité Promotion et laisse entrevoir une création de valeur sur le patrimoine pendant l'exercice 2019.

Poursuite du développement du patrimoine immobilier et du coworking

ARTEA poursuit par ailleurs le développement de son patrimoine immobilier :

Livraison au 1er semestre du bâtiment C de l'Arteparc de Biot, situé dans le parc de Sophia Antipolis ainsi que la livraison du gros oeuvre du bâtiment B en fin d'année
Livraison du bâtiment 1 de l'Arteparc de Lille-Lesquin au 3ème trimestre
Livraison du bâtiment Le Rifkin à Aix-en-Provence au 3ème trimestre
Avec le succès d'un 1er espace de coworking d'une surface totale de 2.500 m(2) dans l'Arteparc de Lille-Lesquin, ARTEA intensifie le développement des espaces de coworking et autres services au sein des sites du groupe.

Deux nouveaux programmes sont ainsi actuellement lancés

Un espace supplémentaire de coworking sur 2.800 m(2) dès le 2ème semestre 2020 et un espace de coliving sur 2.300 m(2) ouvrant au 1er semestre 2021 dans l'Arteparc de Lille-Lesquin
Un espace de coworking à Biot dans l'Arteparc de Sophia Antipolis avec une surface de 2.400 m(2), dont l'ouverture est prévue fin 2020
Une ambition : Devenir un constructeur majeur d'actifs immobiliers et énergétiques de 3ème génération

ARTEA poursuit sa politique de développement avec des opérations d'envergure

Les bâtiments M/L (actuellement hors d'eau) et la 2ème tranche du pôle services (lancée fin 2019) sur l'Arteparc de Lille-Lesquin, ;
A Lille toujours, le redéveloppement de l'Usine Elévatoire sur 4.300 m(2), à la suite d'un appel d'offre remporté auprès de la métropole ;
Dans la région grenobloise, le lancement d'un nouvel Arteparc avec une première tranche de 15.000 m(2) grâce à la signature de deux premiers baux et un nouveau pôle services ;
A Sophia Antipolis, les lancements des deux derniers bâtiments de l'Arteparc de Biot, représentant une surface de 6.500 m(2). Ces bâtiments disposeront d'un "Smart grid" qui optimise l'indépendance de l'Arteparc vis-à-vis du réseau Enedis en permettant aux bâtiments d'interagir, de stocker et de s'échanger de l'électricité ;
Sur le pays d'Aix-en-Provence, la construction de nouveaux bâtiments tertiaires, dont le Lotus (2.000 m(2) pré-loués à 50%), le Green Corner (1.400 m(2) entièrement pré-loués pour 9 ans fermes) et la Canopée (2.400 m(2) entièrement pré-loués pour 10 ans fermes) ;
Enfin, sur la commune de Meyreuil, poursuite du programme de 130 logements.

Cette forte activité devrait permettre de générer un chiffre d'affaires en croissance et un résultat significatif sur les prochains exercices.

Prochaine publication financière : Résultats annuels, le 30 avril 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.