Artefact : des résultats dans le rouge au 1er semestre

Artefact : des résultats dans le rouge au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 octobre 2019 à 17h53

Le groupe Artefact publie des comptes déficitaires au titre du premier semestre 2019, reflet de Les résultats de l'activité contrastée de la période et des investissements engagés pour préparer la croissance future en déployant l'offre commune Conseil Data Média sur l'ensemble des territoires adressés par le Groupe.

Activité contrastée et résultats mitigés

Après une activité 2018 en forte progression (+16% en proforma), Artefact affiche une croissance proforma de la marge brute de 10,5% au 1er semestre 2019.

Cette progression reste portée par l'activité Conseil Data (40% de la marge brute semestrielle), en hausse de 46% par rapport au premier semestre 2018. Cette dynamique s'est en particulier illustrée par la conquête de nouveaux clients parmi lesquels L'Oréal, Oui.sncf, Axel Springer, Sephora, Heineken et Damac.

Au cours du semestre, la relance de l'activité Média historique (60% de la marge brute semestrielle) a été poursuivie avec la conquête de nouveaux comptes à fort potentiel tels que Ooredoo, Biostime, Sisley, JohnLangLasalle, Sinodis & Stihl. Ces succès n'ont toutefois pas permis de compenser la perte de plusieurs clients historiques. Dans ce contexte, la marge brute proforma de l'activité affiche un repli de 5% sur le semestre.

Côté rentabilité, le résultat opérationnel est négatif à hauteur de 2.063 KEUR, intégrant 2.036 KEUR de dotations aux amortissements et provisions (+1,4 MEUR par rapport au premier semestre 2018). L'évolution est essentiellement liée à la charge d'amortissement comptabilisées au titre de l'application de la norme IFRS16. Le résultat opérationnel intègre également des charges non récurrentes à hauteur de plus de 800 KEUR liés en particulier à la mise en oeuvre des mesures de restructuration en Europe du Nord.

Le résultat net part du Groupe ressort en perte de 2.936 KEUR (contre +574 KEUR sur le premier semestre 2018).

Sur le troisième trimestre, la marge brute proforma progresse de 4% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette évolution confirme les tendances observées sur la première partie de l'exercice.

Décalage des objectifs

L'évolution contrastée de l'activité constatée au cours des derniers mois amène également Artefact à décaler l'atteinte des objectifs fixés dans le cadre du plan stratégique 2018-2020. Pour rappel, ce plan prévoyait pour 2020 une marge brute de 100 MEUR associé à une marge d'EBITDAr comprise entre 10 et 15%.

L'ambition de dépasser les 100 MEUR de marge brute est désormais décalé en 2022. Sur le plan de la rentabilité opérationnelle, le Groupe se fixe également un objectif de marge d'EBITDAr compris entre 13 et 15% (correspondant au haut de fourchette de l'objectif initial).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.