Artmarket.com porte plainte auprès de l'AMF pour "abuse market"

Artmarket.com porte plainte auprès de l'AMF pour "abuse market"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 05 décembre 2019 à 16h34

ArtMarket.com redonne -0,11% à 8,7 euros en séance, alors que Thierry Ehrmann s'emploie à rassurer ses actionnaires dans un communiqué. Le Fondateur d'Artprice et PDG Artmarket.com attribue le repli régulier du cours de l'action à "une même banque et sa filiale UK, en tête non seulement des ventes mais dans des proportions non conformes au règlement AMF.

Au-delà de ce coup de sang, Thierry Ehrmann réaffirme "sereinement que tous les fondamentaux économiques, la croissance organique, le déploiement de nouveaux services et produits payants ainsi que la hausse significative de l'offre tarifaire de l'ensemble des abonnements et services, connaissent tous une forte croissance pour ce T4 2019".

Le département juridique d'Artmarket constitue donc une plainte pour "abuse market" auprès de l'AMF, tel que défini par le "Market Abuse Regulation" (MAR).

"L'analyse méticuleuse des carnets d'ordres (CO) de ces 30 derniers jours selon les données Euronext confiées à l'émetteur Artmarket.com révèle incontestablement des anomalies propres aux Trading Haute Fréquence (THF) mais aussi au déclenchement intempestif d'internalisateurs systématiques ainsi que des dérives par certains opérateurs qui utilisent des CFD (Contract for differences en anglais ou contrat de différence en français) leur permettant de contourner l'autorité de marché Euronext qui classe Artmarket.com en SRD Long Only. Par les CFD, ces opérateurs contournent de manière quasi-délictuelle le SRD Long Only d'Artmarket en jouant une position "shortée" à la baisse du titre", explique Thierry Ehrmann qui rappelle enfin, être de très loin le 1er actionnaire de la société, en contrôlant Artmarket.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.