Asie : début de semaine en hausse

Asie : début de semaine en hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 14 septembre 2020 à 07h53

Début de semaine en hausse sur les places de la zone Asie-Pacifique, emmenée par la bourse de Seoul qui monte de 1,2%, suivie de Taiwan qui grimpe de 0,9% et de Tokyo en hausse de 0,7% avec Bombay et Sydney. Shanghai progresse de 0,3%. Vendredi, la banque d'affaires Goldman Sachs (+0,45%) a relevé sa recommandation sur les Bourses mondiales à 'surpondérer' à un horizon de trois mois, évoquant une inflexion dans la croissance des profits des entreprises cotées, et un possible rattrapage sur les valeurs cycliques... Pour les analystes de GS, la correction actuelle serait donc en train de se terminer et constituerait une occasion d'achat.

Vendredi soir, la Bourse de New York avait clôturé une semaine volatile, les principaux indices boursiers américains terminant en ordre dispersé... Les "technos" US ont malgré tout encore reculé vendredi, tandis que les valeurs cycliques, les financières et certaines valeurs de consommation ont entamé un début de rattrapage. Les marchés restent nerveux face à la hausse du nombre de cas de Covid-19 dans de nombreuses régions du monde, un facteur qui freine le rythme de la reprise économique. Le regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que la campagne électorale pour l'élection présidentielle américaine du 3 novembre alimentent aussi une grande volatilité des cours...
A la clôture vendredi, l'indice Dow Jones a progressé de 0,48% à 27.665 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini proche de l'équilibre (+0,05%) à 3.340 pts et que le Nasdaq Composite a reculé de 0,61% à 10.853 pts. Les trois indices ont désormais subi deux semaines consécutives de correction : en 5 séances, le Dow Jones a perdu 1,7%, le S&P 500 a cédé 2,5% et le Nasdaq a chuté de 4%. Ce dernier est ainsi entré dans une zone de correction avec une chute de 10% par rapport à son record historique du 2 septembre dernier, à 12.056 points. Mais l'indice riche en valeurs "technos" gagne encore près de 21% depuis le début 2020...

Trump tance Bytedance

Sur le front commercial, le président américain Donald Trump a maintenu la pression sur la Chine dans le dossier TikTok... Il a affirmé qu'aucun délai ne serait accordé à ByteDance, la maison mère chinoise de l'application de partage de vidéos, mais soupçonnée de velléités d'espionnage par l'administration Trump. "TikTok sera soit vendu, soit fermé", a asséné le président américain. Trump avait ordonné le 15 août au Chinois de céder sous 90 jours les activités américaines de TikTok.

Le déficit budgétaire américain dépasse les 3.000 Mds$

La crise du coronavirus a fait exploser le déficit budgétaire américain. En août, il a atteint 200 milliards de dollars, un peu moins élevé que prévu tout de même.
Pour les 11 premiers mois de l'année fiscale 2020, le déficit a cependant dépassé pour la première fois le seuil des 3.000 milliards de dollars.

Les cours du pétrole restent nerveux, le baril de brut léger américain (WTI) terminant à l'équilibre à 37,35$ pour le contrat à terme d'octobre sur le Nymex, tandis que le Brent d'échéance novembre pointe ce lundi matin sur la barre des 40$. Sur la semaine écoulée, le WTI et le Brent ont reperdu environ 6%, après une perte de l'ordre de 7% la semaine dernière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.