Asie : en nette hausse !

Asie : en nette hausse !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 juillet 2020 à 07h27

La tendance est très ferme en Asie ce mardi matin, dans le sillage de l'envolée du Nasdaq américain hier soir qui a battu un nouveau record historique. Hong Kong progresse de 2,3%, avec Sydney, Taiwan grimpe de 2,2%, Seoul monte de 1,5%, Bombay prend 1% et la bourse de Tokyo s'adjuge 0,8%. Shanghai progresse plus modestement de 0,1%... Hier soir, Wall Street a terminé en hausse avec un indice S&P500 qui a grimpé de 0,84% à 3.251 pts, alors que le DJIA était quasiment stable à 26.680 pts. C'est surtout le Nasdaq qui s'est une nouvelle fois envolé, s'adjugeant 2,5% à 10.767 pts pour atteindre de nouveaux sommets historiques. Les espoirs concernant l'élaboration d'un vaccin ou d'un traitement contre le coronavirus ont largement soutenu la tendance outre-Atlantique...

Espoirs de vaccins

L'Allemand BioNTech et l'Américain Pfizer ont ainsi rapporté de nouvelles données sur leur vaccin expérimental contre le coronavirus. Ces données montrent que le vaccin est sûr et induit une réponse immunitaire chez les patients...
Par ailleurs, AstraZeneca a effectué lui aussi une mise à jour au sujet de ses essais pour un traitement expérimental du Covid-19 développé en partenariat avec Oxford University au Royaume-Uni. Le vaccin contre le coronavirus développé par l'Université d'Oxford semble sûr et entraînerait une forte réponse immunitaire, montrent les premiers essais clés...
Le vaccin expérimental de CanSino Biologics contre le coronavirus suscite également de l'espoir, avec des résultats cliniques intermédiaires jugés prometteurs. Le vaccin de la firme chinoise aurait provoqué une forte réaction en termes d'anticorps chez la majeure partie des patients.
L'action du Britannique Synairgen s'est par ailleurs enflammée de... 420%, la firme ayant dévoilé des résultats préliminaires encourageants d'un essai relatif à un potentiel traitement du Covid-19. Le traitement en question a largement réduit le nombre de patients nécessitant des soins intensifs en ventilation artificielle. La durée d'hospitalisation aurait aussi été réduite.

Enfin, le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline entend pour sa part acquérir 10% de la biotech CureVac pour 130 millions de livres sterling, dans le cadre d'un accord de collaboration stratégique sur un vaccin contre le Covid-19. Soutenues par Bill Gates, GSK et CureVac développeront jusqu'à cinq vaccins basés sur l'utilisation d'acide ribonucléique messager (ARNm) et la production d'anticorps monoclonaux...

Bras de fer commercial, suite...

Sur le front commercial, la Chine envisagerait de prendre des mesures de rétorsion à l'égard des équipementiers Nokia et Ericsson si l'Union européenne suit la trace des États-Unis et de la Grande-Bretagne dans leur décision de bannir le Chinois Huawei du déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G), selon le Wall Street Journal.

Le gouvernement britannique a annoncé la semaine dernière que les équipements de Huawei, le numéro un mondial des équipements de réseaux de télécommunications, seront exclus de son réseau 5G d'ici 2027, s'attirant les foudres de Pékin.
La décision du gouvernement de Boris Johnson propulsent le Suédois Ericsson et le Finlandais Nokia parmi les bénéficiaires de la campagne contre Huawei, menée au départ par les Etats-Unis qui accusent la compagnie chinoise d'espionner pour le compte de Pékin.

Selon le quotidien financier, le ministère chinois du commerce envisage d'instaurer des contrôles à l'exportation pour empêcher Nokia et Ericsson d'expédier vers d'autres pays les produits qu'ils produisent en Chine.
L'UE n'a jusqu'à présent demandé l'interdiction de Huawei, mais a élaboré une "boîte à outils" avec les conditions de sécurité pour le déploiement de la 5G dans les États membres, notamment en ce qui concerne les fournisseurs considérés comme étant "à haut risque"...

Sur les devises, ce matin, l'euro pointe à 1,1435/$. Le baril de brent prend 0,3% sur les 43,45$. Le WTI a terminé hier soir fermement à 40,95$. L'or monte de son côté à 1.819$ l'once.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.