Asit Biotech : la réorganisation se poursuit...

Asit Biotech : la réorganisation se poursuit...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 janvier 2019 à 07h21

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d'immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, présente les points discutés et les décisions prises lors de la réunion du Conseil d'administration (Conseil) du 14 janvier 2019.

Conformément à l'Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) du 17 décembre 2019, au cours de laquelle les actionnaires ont exprimé leur volonté de focaliser la stratégie de l'entreprise sur la réussite de l'étude de Phase III de gp-ASIT+, le Conseil d'administration a examiné et approuvé les orientations stratégiques présentées par Michel Baijot, administrateur délégué (CEO) récemment nommé :

-Concernant l'actif clé de la société, gp-ASIT+, un examen complet a été réalisé à la fois sur le plan clinique et sur la production de lots commerciaux avec une concentration des moyens financiers et humains sur les phases finales de développement de gp-ASIT+ en vue d'accéder au marché européen. L'équipe de développement clinique est correctement organisée et dispose du support et des processus pertinents pour conduire cette étude pivotale. Le Conseil d'administration sera informé, à chacune de ses réunions, de l'état d'avancement de l'étude de Phase III de gp-ASIT+, initiée comme prévu ce mois-ci avec la première visite du premier patient effectuée le 2 janvier 2019.
-Il a été décidé de recruter et d'internaliser des compétences spécifiques en affaires réglementaires afin de préparer et de suivre le dépôt d'une demande d'enregistrement auprès de l'autorité de santé allemande Paul-Ehrlich-Institut (PEI) en 2020 et de définir le processus d'enregistrement auprès de l'Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency - EMA) en vue d'obtenir l'autorisation en Europe, et auprès de l'Agence de santé américaine (Food & Drug Administration ou FDA) aux États-Unis.
-Concernant le développement d'autres composés liés aux allergies respiratoires comme les acariens, le pollen de cèdre du Japon ou encore le pollen de bouleau, la société entend utiliser sa plateforme technologique propriétaire ASIT+ avec un partenaire en vue de partager le savoir-faire, de diversifier les risques et de sécuriser le financement.
-Le développement préclinique dans l'allergie aux acariens avec le produit candidat hdm-ASIT+ est en cours, mais aucune décision sur le développement clinique ne sera prise à court terme.
-Une décision a été prise pour trouver un partenariat portant sur le développement clinique d'un traitement dans l'allergie à l'arachide (pnt-ASIT+), tout en finalisant le développement préclinique en cours.
-Évaluation en cours relative à la constitution d'un portefeuille de produits dans les allergies respiratoires en vue d'attirer des partenaires offrant un profil complémentaire en termes de produits (allergies respiratoires/allergies alimentaires) et de présence sur le marché (Europe/États-Unis).

-Recherche des partenariats portant sur des accords de co-développement et/ou des accords de licence.
Louis Champion, Président du Conseil d'administration a engagé des discussions avec Thierry Legon, ex-administrateur délégué (CEO) en vue de redéfinir sa contribution potentielle pour ASIT biotech et de mettre fin de manière équitable à ses fonctions de dirigeant.

Les conséquences financières de cette résiliation seront discutées avec Thierry Legon dans les semaines à venir afin que cette résiliation ait un impact financier limité pour la société. Ces discussions devraient être closes avant la prochaine réunion du Conseil qui se tiendra avant la fin du mois de février.

Le Conseil d'administration a nommé Yves Désiront en qualité de Directeur financier par intérim, la société étant actuellement à la recherche d'un nouveau profil pour remplacer Everard van der Straten, qui a supervisé l'organisation financière de la société et son financement depuis son introduction en bourse en 2016. Everard van der Straten reste membre du Conseil d'administration.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.