Ateme : chute après le point annuel

Ateme : chute après le point annuel
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 26 mars 2021 à 09h52

Ateme est entouré au lendemain de son point annuel. Le titre du groupe spécialisé dans le développement et la fabrication d'équipements et de logiciels de compression vidéo trébuche de 14% à 15,4 euros. Le management a indiqué viser pour les prochaines années une croissance du chiffre d'affaires total de l'ordre de 10 à 15% par an, avec un EBITDA qui se situerait dans la fourchette de 5 à 10 ME alors que la priorité restera donnée à la forte croissance des revenus mensuels récurrents.

Ateme est entouré au lendemain de son point annuel. Le titre du groupe spécialisé dans le développement et la fabrication d'équipements et de logiciels de compression vidéo trébuche de 14% à 15,4 euros. Le management a indiqué viser pour les prochaines années une croissance du chiffre d'affaires total de l'ordre de 10 à 15% par an, avec un EBITDA qui se situerait dans la fourchette de 5 à 10 ME alors que la priorité restera donnée à la forte croissance des revenus mensuels récurrents.

"Ateme annonce des objectifs inférieurs à notre scénario court terme, mais parfaitement cohérents avec notre scénario long-terme. Après ajustement de la phase de ramp-up de la profitabilité pour mieux s'accorder avec le discours du management (prudent selon nous), nous abaissons notre cible de 24 à 23,2 euros mais restons à 'acheter'", affirme Portzamparc.

Les perspectives communiquées s'inscrivent dans la lignée de la stratégie implémentée depuis 2 ans, affirme de son côté Midcap Partners. Ateme reste une histoire de croissance, portée par un marché dynamique, et dont le modèle va se bonifier grâce au développement de revenus récurrents. Une évolution qui semble tout à fait vertueuse et qui devrait permettre au titre d'aller chercher des multiples de valorisation plus élevés que ceux actuellement appliqués par le marché. Le broker reste à l''achat' sur la valeur avec une cible de 20 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.