Atos ajuste ses prévisions vers le bas

Atos ajuste ses prévisions vers le bas
Le logo Atos lors de la présentation d'un nouveau supercalculateur Bull.

Boursier.com, publié le mardi 23 octobre 2018 à 07h29

Le chiffre d'affaires du groupe Atos a atteint 2.884 millions d'euros, +1,8% à taux de change constants et retraité d'IFRS 15 et +0,1% à périmètre et taux de change constants et retraité d'IFRS 15. Durant le troisième trimestre, le Groupe a continué d'accompagner ses importants clients dans leur transformation digitale. Cela a particulièrement bénéficié aux Divisions Business & Platform Solutions, Big Data & Cybersecurity ainsi que Worldline.

Le chiffre d'affaires en Infrastructure & Data Management (IDM) s'est élevé à 1.526 millions d`euros, -4,6% à périmètre et taux de change constants. La majorité de la baisse est imputable au marché de l'Industrie, Distribution & Transport, et particulièrement en Amérique du Nord impacté par l'arrêt du contrat avec Marriott International, ainsi qu'en Allemagne avec la décroissance des activités "Unified Communication & Collaboration (UCC)". La Division a également été impactée par le marché Télécoms, Médias & Services aux collectivités avec l'effet de base du contrat BBC au Royaume-Uni, des litiges sur le contrat avec un important opérateur téléphonique en Allemagne et la baisse du contrat Standard & Poor's en Amérique du Nord.

La Division a été positivement impactée par la montée en charge du contrat Aviva ainsi qu`une forte activité sur le Marché Public & Santé au Royaume-Uni & Irlande.

La Division a continué de déployer son modèle de transformation avec une croissance de son chiffre d'affaires dans "Orchestrated Hybrid Cloud", "Digital Workplace" et dans des projets de Transformation. Elle a également poursuivi la transformation digitale de ces principaux clients au travers de l`automatisation et la robotisation.

Le chiffre d'affaires de Business & Platform Solutions (B&PS) s'est établi à 767 millions d'euros, en hausse de +4,5% à périmètre et taux de change constants. La Division a poursuivi la solide tendance enregistrée depuis le début de l`année grâce à la forte demande de projets digitaux en lien avec SAP HANA, Codex, et les solutions d`Hybrid Cloud. La croissance a été principalement portée par le Marché Industrie, Distribution & Transport, en particulier en France avec la montée en charge du contrat PSA et au Bénélux & Pays Nordiques avec le contrat DSM, et par le secteur public en Allemagne.

Le chiffre d`affaires en Big Data & Cybersecurity (BDS) a enregistré une forte hausse de +11,7% à périmètre et taux de change constants pour atteindre 191 millions d'euros au troisième trimestre 2018. La croissance a été principalement portée par les Marchés Industrie, Distribution & Transport en Amérique du Nord et Télécoms, Médias & Services aux collectivités grâce aux activités HPC en Amérique du Sud. Sur le Marché Public & Santé, l'activité de cybersécurité est restée soutenue et plus particulièrement avec des clients situés au Bénélux & Pays Nordiques, en France et en Europe Centrale & de l'Est. Sur ce Marché, la Division a également bénéficié de la montée en charge du contrat avec la Police Nationale suisse en Europe Centrale & de l'Est, de la forte activité en Big Data et des ventes de Bullions en Amérique du Nord, tandis que l`activité en France s'est avérée moins soutenue.

Le chiffre d'affaires de Worldline s'est élevé à 399 millions d'euros, en progression de +6,3% à périmètre et taux de change constants.

L'activité Services Commerçants a progressé de +4,8%, notamment grâce au segment Acquisition Commerçants en Europe continentale et à une croissance à deux chiffres en Inde.

Le chiffre d'affaires de l'activité Services Financiers a progressé de +7,7% porté par un volume de transactions plus élevé en Traitement Emetteurs, un nombre plus important d'autorisations en France et en Allemagne en Traitement Acquéreurs, et enfin par l'augmentation des transactions SEPA sur l'activité Paiements Non-Cartes.

La croissance de +5,9% en Mobilité & Services Web Transactionnels a bénéficié des contrats en "e-Consommateur & Mobilité" en France et en "Vie Connectée" en Allemagne. La croissance a également été portée par des projets en Services Numériques de Confiance avec les agences gouvernementales françaises et de recouvrement des taxes en Amérique latine.

Ressources humaines

L'effectif total du Groupe s'élevait à 96.947 à fin septembre 2018, légèrement plus élevé par rapport à 96.103 à fin juin 2018 et en légère diminution hors effet de périmètre.
Les recrutements durant le trimestre ont été principalement effectués dans les pays "offshore" tels qu'en Inde, Pologne, Roumanie et Philippines, ainsi qu'au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en France pour attirer des compétences clés. Le Groupe a poursuivi la diminution de ses effectifs afin d'accompagner et d'anticiper les effets de l'automatisation et de la robotisation tant en Infrastructure & Data Management qu`en Business & Platform Solutions.

Mise à jour des objectifs 2018

Les chiffres suivants mis à jour comprennent Syntel pour les deux derniers mois de l'année 2018 :

Croissance organique du chiffre d'affaires : de l'ordre de +1% (contre +2% à +3% précédemment).
Marge opérationnelle : bas de la fourchette comprise entre 10,5% et 11% du chiffre d'affaires.
Flux de trésorerie disponible : de l'ordre de 60% de la marge opérationnelle.
(Hors coûts non récurrents relatifs aux acquisitions de Syntel et de SIX Payment Services et à la mise en place du financement de Syntel).

Mise à jour des ambitions 2019

Les chiffres suivants mis à jour comprennent Syntel :

Croissance organique du chiffre d`affaires : bas de la fourchette +2% à +3% de taux de Croissance Annuel Composé (TCAC) de 2017 à 2019.
Marge opérationnelle : 11,5% à 12% du chiffre d`affaires (11,5% au préalable).
Flux de trésorerie disponible : taux de conversion de la marge opérationnelle de l`ordre de 60% de la marge opérationnelle (de l`ordre de 65% précédemment). La différence provient des frais financiers liés à l`acquisition de Syntel.

Acquisition de Syntel

L'acquisition de Syntel a été finalisée le 9 octobre 2018. L'équipe dirigeante d`Atos Syntel a été constituée et est pleinement opérationnelle, la marque Atos Syntel est d'ores et déjà lancée. La Direction d`Atos a rencontré les principaux clients représentant de l'ordre de 70% du chiffre d`affaires de Syntel. La préparation de l'intégration a été effectuée et une équipe projet dédiée à l'intégration est en place avec la responsabilité du transfert des contrats clients, des ventes croisées, de la mutualisation des processus et outils, de l'optimisation des fonctions support, de l'immobilier et des achats. La fusion des activités de Business & Platform Solutions en Inde et en Amérique du Nord a déjà débuté...

Pour rappel, le Groupe prévoit de générer d'importantes synergies de chiffre d`affaires et de coûts.

La complémentarité de l'offre de services et de la base clients des deux sociétés devrait permettre de multiples opportunités de ventes croisées, conduisant à des synergies commerciales supérieures en année pleine à 250 millions de dollars d`ici fin 2021, avec de l`ordre de 20% de marge opérationnelle, dont la moitié d`ici fin 2020.
Atos bénéficiera également d`améliorations opérationnelles tangibles en tirant profit de la plateforme "offshore" existante de Syntel et de son savoir-faire en matière d'automatisation et de robotisation. D'autres synergies de coûts significatives sont prévues, en particulier en alignant la structure opérationnelle de la Division Business & Platform Solutions d'Atos sur les meilleures pratiques de Syntel. Le montant annuel attendu de ces synergies de coûts est estimé à au moins 120 millions de dollars en année pleine d`ici la fin de 2021, avec une progression linéaire sur les trois prochaines années.

Les coûts non récurrents pour générer les synergies sont estimés à environ 100 millions de dollars sur les trois prochaines années.

Syntel sera consolidé à compter du 1er Novembre 2018 et devrait contribuer pour 10 à 20 points de base à la marge opérationnelle du groupe cette année.

S'agissant du financement, le Groupe a l'intention de refinancer partiellement les emprunts bancaires par une émission d'emprunt obligataire, en fonction des conditions de marché. Dans ce contexte, Atos a été noté BBB+ par l'agence de notation Standard & Poor's avec perspective stable. Au total, et après cette émission, le coût moyen de la dette contractée en euro et en dollar US est attendu en dessous des conditions de marché à environ 2% l'an.

Les coûts non récurrents relatifs à l'acquisition et à la mise en place de son financement sont estimés à environ 45 millions d`euros dont 30 millions de coûts non récurrents liés à la mise en place du financement de 3,3 milliards d`euros.

Journée Investisseurs d'Atos en 2019

Le Groupe organisera en début d'année prochaine une Journée Investisseurs afin de présenter son nouveau plan à 3 ans couvrant les années 2019, 2020 et 2021.
Le plan tiendra compte des ambitions mises à jour aujourd`hui pour l'année 2019 et des améliorations attendues sur l'ensemble des Entités Opérationnelles, ainsi que des deux acquisitions transformantes Syntel et SIX Payment Services pour les années 2020 et 2021.

Prochains événements

21 février 2019 : Résultats annuels 2018
25 avril 2019 : Chiffre d`affaires du premier trimestre 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.