Atos : conclut un contrat de 5 ans avec le Centre de calcul allemand en climatologie

Atos : conclut un contrat de 5 ans avec le Centre de calcul allemand en climatologie
Le logo Atos lors de la présentation d'un nouveau supercalculateur Bull.

Boursier.com, publié le lundi 22 juin 2020 à 14h41

Atos annonce la signature d'un contrat d'une durée de 5 ans avec le Centre de calcul allemand en climatologie (DKRZ) pour livrer, d'ici le milieu de l'année 2021, un supercalculateur basé sur la technologie BullSequana XH2000. Ce supercalculateur multipliera par 5 la puissance de calcul dont dispose actuellement DKRZ avec son ordinateur haute-performance Mistral, fourni par Atos en 2015.

A l'image d'un puissant télescope qui fournit des images détaillées de l'espace, un puissant supercalculateur permet de réaliser des simulations plus complexes, et donc d'en apprendre encore davantage sur les événements climatiques qui peuvent survenir. L'incrément significatif de puissance de calcul apporté par la solution d'Atos va permettre aux chercheurs du centre DKRZ d'utiliser à l'avenir des modèles de systèmes terrestres et climatiques plus détaillés au niveau régional, d'inclure davantage de processus dans leurs calculs, de réaliser des simulations sur des échelles de temps plus longues ou encore de capturer la variabilité naturelle du climat de manière plus précise, réduisant ainsi les incertitudes.

L'incrément de puissance de calcul s'accompagne d'une augmentation du volume de données pouvant être analysé, puis stocké et évalué. La technologie BullSequana, qui associe des capacités de calcul haute performance à une solution de gestion des données, est idéale pour modéliser les variations climatiques et les volumes de données qui en résultent, promouvoir la recherche environnementale et fournir des résultats à la fois fiables et détaillés.

"Notre ordinateur haute-performance est l'élément central de nos services pour la science", indique Prof. Thomas Ludwig, CEO du centre DKRZ. "Grâce à ce nouveau système, nos utilisateurs vont pouvoir approfondir leur connaissance du système climatique et fournir des résultats encore plus détaillés. Il profitera à la recherche fondamentale mais également à des domaines de recherche appliquée, comme par exemple l'amélioration des projections climatiques actuelles. Ainsi, nous contribuons à anticiper le changement climatique".

La solution Atos est basée sur le supercalculateur BullSequana XH2000 et sera l'une des premières à disposer des processeurs AMD EPYC x86. L'interconnect utilise la technologie InfiniBand HDR 200G de NVIDIA Mellanox et le stockage de données repose sur un équipement DDN. Le système final sera composé de 3 000 noeuds de calcul et pourra atteindre des performances de 16 Pétaflops, avec des capacités de mémoire principale de 800 Téraoctets et un système de stockage de 120 Pétaoctets.

La valeur du nouveau système est de 32,5 millions d'euros. Il est financé par Helmholtz Association of German Research Centres, le plus grand organisme allemand de recherche, ainsi que la société Max Planck et la ville de Hambourg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.