Atos : le titre s'effondre après l'avertissement

Atos : le titre s'effondre après l'avertissement
Le logo Atos lors de la présentation d'un nouveau supercalculateur Bull.

Boursier.com, publié le lundi 12 juillet 2021 à 09h12

Incotable pendant de longues minutes à l'ouverture compte tenu de l'important flux vendeur, Atos plonge de 15% à 44,6 euros dans les premiers échanges, lourdement sanctionné après son avertissement sur résultats. Le groupe de services informatiques, qui a encore enregistré une décroissance organique de son chiffre d'affaires d'environ 1,5% au deuxième trimestre, en raison d'une "accélération du déclin des activités d'infrastructures classiques dans un contexte de migration plus forte vers le 'Cloud' post-COVID", anticipe désormais un chiffre d'affaires stable à taux de change constants sur l'ensemble de l'année alors qu'il prévoyait jusque là sur une croissance de 3,5% à 4,0%.

Incotable pendant de longues minutes à l'ouverture compte tenu de l'important flux vendeur, Atos plonge de 15% à 44,6 euros dans les premiers échanges, lourdement sanctionné après son avertissement sur résultats. Le groupe de services informatiques, qui a encore enregistré une décroissance organique de son chiffre d'affaires d'environ 1,5% au deuxième trimestre, en raison d'une "accélération du déclin des activités d'infrastructures classiques dans un contexte de migration plus forte vers le 'Cloud' post-COVID", anticipe désormais un chiffre d'affaires stable à taux de change constants sur l'ensemble de l'année alors qu'il prévoyait jusque là sur une croissance de 3,5% à 4,0%.

Compte tenu d'un taux de marge opérationnelle "plus faible qu'attendu" au premier semestre de l'année à environ 5,5% et du nouvel objectif de chiffre d'affaires pour 2021, Atos revoit son objectif de taux de marge opérationnelle annuel à environ 6,0% contre 9,4% à 9,8% précédemment.

Point positif, le management prévoit d'améliorer tous ses indicateurs financiers clés dès 2022 et maintient ses cibles à moyen-terme d'une croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants de +5% à +7%, d'un taux de marge opérationnelle compris entre 11% et 12% et d'un taux de conversion en flux de trésorerie disponible d'au moins 60%.

Oddo BHF évoque un "avertissement significatif". De plus, la firme n'a pas fourni de mise à jour positive sur le processus d'audit américain. Pour le broker, l'action "ne semble pas vraiment bon marché".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.