Atos : résistance avérée

Atos : résistance avérée
Le logo Atos lors de la présentation d'un nouveau supercalculateur Bull.

Boursier.com, publié le mercredi 29 avril 2020 à 14h46

Atos remonte de 0,8% à 67,80 euros, alors que parmi es derniers avis de brokers, Bryan Garnier a ajusté sa 'fair value' de 80 à 83 euros sur le groupe de services informatiques en restant à 'acheter' sur le dossier. Le chiffre d'affaires du T1 s'est établi à 2.834 millions d'euros, en baisse de seulement 0,8% en organique. Dans le contexte de la crise du Covid-19 et des mesures de restrictions et de confinement mise en place en mars dans la plupart des pays où le groupe est implanté, le chiffre d'affaires n'a que légèrement diminué grâce à la résilience de son profil d'activité axé principalement sur des contrats pluriannuels combiné à une solide activité en Big Data & Cybersecurity (BDS). De plus, et cela malgré la crise, le groupe a accru son dynamisme commercial avec des prises de commandes à 2.908 millions d'euros, soit un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 103%, en hausse significative par rapport à l'année dernière à 86%...

Activité commerciale

Au cours du premier trimestre 2020, les prises de commandes du groupe ont atteint 2.908 millions d'euros, soit un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 103%, comparé à 86% au cours de la même période l'an dernier...
En ligne avec une activité commerciale restée dynamique, le carnet de commandes s'élevait à 22,1 milliards d'euros à la fin mars 2020, soit 1,9 année de chiffre d'affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales a atteint 7,6 milliards d'euros, représentant 7,8 mois de chiffre d'affaires.

Impact Covid-19

Depuis fin janvier, le Groupe, soutenu par sa Direction des Ressources Humaines, s'est focalisé sur la santé et la sécurité de ses collaborateurs tout en assurant la mise en oeuvre des plans de continuité d'activité prédéfinis dans chaque Division.

Le Groupe a également mis en place le programme "Always Ready" en mobilisant toutes les solutions adaptées à cette situation d'urgence et en proposant proactivement à ses clients de les aider à traverser cette crise : le soutien au télétravail généralisé incluant les fonctions de collaboration, le support spécifique aux institutions publiques et de santé, le renforcement des protections en matière de cybersécurité. Les retours des clients et leur satisfaction sur la réactivité des équipes d'Atos ont été extrêmement positifs. Atos est également impliqué dans de nombreux projets gouvernementaux à travers le monde pour lutter contre le virus et préparer le processus de levée progressive des restrictions et du confinement.

Dans le même temps, afin de préserver sa marge opérationnelle, le Groupe a mis en oeuvre des mesures particulièrement fortes concernant sa base de coûts :
une gestion rigoureuse et centralisée des coûts de personnels (gel des recrutements, gestion des augmentations salariales, gestion des rémunérations variables, congés) ;
le remplacement des sous-traitants par des ressources internes devenues disponibles;
l'arrêt des dépenses discrétionnaires non liées à des contrats clients ;
un programme très significatif d'économies sur les coûts non liées aux effectifs.
En définitive, le groupe a lancé un programme représentant un montant total de 400 millions d'euros d'économies sur 2020.

Dans les conditions extraordinaires du moment, lors de sa session du 21 avril, le Conseil d'administration a pris la décision exceptionnelle de ne pas proposer la distribution de dividende de 1,40 euro par action à l'Assemblée générale des actionnaires. En outre, le Directeur Général ainsi que d'autres membres du Comité de Direction Générale ont décidé de réduire de 30% leur rémunération pour une période de trois mois, de mars à mai 2020. Le Président du Conseil d'Administration d'Atos a pris la même décision.
Le Groupe a confirmé que la suppression du dividende cette année était une exception à sa politique de dividendes avec un taux de distribution compris entre 25% et 30% du résultat net part du Groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.