Atos : sous pression après un début d'année plutôt décevant

Atos : sous pression après un début d'année plutôt décevant
Le logo Atos lors d'une présentation.

Boursier.com, publié le mardi 20 avril 2021 à 09h12

Atos perd 4,6% à 58,3 euros en début de séance, les investisseurs sanctionnant des revenus un peu courts par rapport aux attentes. Sur les trois premiers mois de l'année, le leader international de la transformation digitale a enregistré un chiffre d'affaires de 2,69 milliards d'euros, en repli de 1,9% à taux de change constants et de -3,9% en organique, là où le consensus était positionné à -2,5%. Les prises de commandes ont atteint 2,56 MdsE, soit un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 96%, comparé à 101% (à taux de change constants) au cours de la même période l'an dernier.

Atos perd 4,6% à 58,3 euros en début de séance, les investisseurs sanctionnant des revenus un peu courts par rapport aux attentes. Sur les trois premiers mois de l'année, le leader international de la transformation digitale a enregistré un chiffre d'affaires de 2,69 milliards d'euros, en repli de 1,9% à taux de change constants et de -3,9% en organique, là où le consensus était positionné à -2,5%. Les prises de commandes ont atteint 2,56 MdsE, soit un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 96%, comparé à 101% (à taux de change constants) au cours de la même période l'an dernier.

Le groupe, qui a également annoncé ce matin 3 acquisitions ciblées, a confirmé viser cette année un chiffre d'affaires en hausse de 3,5 à 4% à taux de change constants ; un taux de marge opérationnelle en amélioration de +40 à +80 points de base par rapport à 2020 et un flux de trésorerie disponible de 550 à 600 millions d'euros.

Concernant les erreurs comptables identifiées un peu plus tôt cette année, la firme a décidé de mener une revue complète des comptes des deux entités juridiques américaines et donnera un point d'avancement au moment de l'annonce des résultats du premier semestre. "Un plan de remédiation et de prévention détaillé a été conçu sous la direction du Secrétaire Général du Groupe et est en cours de déploiement".

Enfin, la société a annoncé le lancement d'une revue stratégique du portefeuille des actifs qui ne sont pas coeur de métier, afin d'accélérer le changement de son mix d'activité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.