Atos va convertir l'ensemble de son parc de véhicules à l'électrique

Atos va convertir l'ensemble de son parc de véhicules à l'électrique
Le logo Atos lors de la présentation d'un nouveau supercalculateur Bull.

Boursier.com, publié le mercredi 31 mars 2021 à 10h51

Atos s'engage à remplacer ses 5.500 véhicules d'entreprise par des modèles électriques d'ici à la fin de l'année 2024. Le groupe entend ainsi réduire les émissions de carbone de sa flotte mondiale de 50% en trois ans, conformément à son ambition d'atteindre zéro émission nette d'ici 2028. Pour y parvenir, Atos installera de nouvelles stations de recharge multi-véhicules sur ses différents sites, faisant ainsi passer son réseau de 100 stations à plus de 500 en 2024. Les employés utilisant une voiture électrique auront également la possibilité de faire installer une borne de recharge à leur domicile.

Atos s'engage à remplacer ses 5.500 véhicules d'entreprise par des modèles électriques d'ici à la fin de l'année 2024. Le groupe entend ainsi réduire les émissions de carbone de sa flotte mondiale de 50% en trois ans, conformément à son ambition d'atteindre zéro émission nette d'ici 2028. Pour y parvenir, Atos installera de nouvelles stations de recharge multi-véhicules sur ses différents sites, faisant ainsi passer son réseau de 100 stations à plus de 500 en 2024. Les employés utilisant une voiture électrique auront également la possibilité de faire installer une borne de recharge à leur domicile.

Le marché des véhicules électriques est encore émergent mais sa croissance va en s'accélérant. Portées par les politiques nationales dans de nombreux pays, les ventes mondiales de véhicules électriques ont atteint un niveau record en 20201, et ce malgré le repli des ventes de voitures particulières.

Leader du numérique sécurisé et décarboné, Atos s'engage à ouvrir la voie à une transition vers des transports zéro émission. Pour conserver sa capacité à proposer une gamme variée de véhicules à ses employés, Atos s'appuiera sur un réseau de constructeurs et fournisseurs automobiles pour alimenter sa flotte. En particulier, Atos travaillera avec Renault et Stellantis, "qui ont mis en oeuvre des plans ambitieux pour ouvrir la voie à une mobilité intelligente et durable". Tous les fournisseurs ont pris des engagements stricts en matière de recyclage, et le cas échéant de réutilisation, des batteries de leurs véhicules.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.