Auplata Mining Group : le résultat opérationnel courant est de -1,6 ME au 1er semestre

Auplata Mining Group : le résultat opérationnel courant est de -1,6 ME au 1er semestre
Auplata mine or Guyane

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2021 à 07h31

L'indicateur clé de performance (KPI) du groupe AMG - le résultat opérationnel courant est de -1,6 ME au 1er semestre 2020, comparativement au résultat opérationnel courant au 30 juin 2019 (retraité) de 3,1 ME. Le rapport semestriel 2020 comprend la contribution du groupe AMG pour une période de 6 mois, ainsi que la contribution de CMT pour une période de 4 mois à compter du 28 février 2020 d'un point de vue comptable.

Dans le détail, AMG Guyane présente une perte opérationnelle courante de -2,9 ME. L'entité a brièvement démarré ses activités de production début mars 2020 avant de reporter la mise en production à octobre 2020 du fait des effets de la pandémie de la Covid-19.

AMG Pérou présente une perte opérationnelle courante de -2,7 ME. L'entité a été impactée par les prix des matières premières relativement faibles tout au long du 1er semestre, mais également par une baisse de la productivité liée à la gestion de la pandémie de la Covid-19.

CMT présente un résultat opérationnel de 4 ME en diminution par rapport au 1er semestre 2019 (-44%). Cette diminution est notamment liée à la contraction du chiffre d'affaires par rapport au 1er semestre 2019 (-24%) à la suite de la baisse des cours du plomb (-12%), à une baisse de la productivité liée à la gestion de la pandémie, ainsi qu'aux différentes régularisations de facturation intervenues entre 2019 et 2020. Le report de la vente d'un lot de zinc sur le 2nd semestre 2020 est également à prendre en considération.

EVOLUTIONS AU 2nd SEMESTRE 2020

Dès le début de l'année 2020, les activités au Pérou et au Maroc étaient stables et conformes aux attentes du Groupe, permettant d'envisager un résultat opérationnel positif. La pandémie de la Covid-19 a totalement remis en cause les projections initiales.

La pandémie de la Covid-19 et les coûts opérationnels relatifs conjugués à la faiblesse des cours, malgré un léger regain dès septembre 2020, ont eu un impact négatif sur la rentabilité globale du Groupe. AMG n'a pu réaliser les résultats opérationnels attendus. Il est cependant attendu un résultat bénéficiaire sur la branche d'activité de la filiale marocaine.

À la suite de l'arrêt de la production entre avril et juin 2020, ayant nécessité un redémarrage complet de l'usine au 3ème trimestre, l'unité de traitement d'or fin de "Dieu Merci" a repris sa production en octobre 2020 avec un objectif d'atteindre sa production nominale attendue de 300 tonnes par jour, au cours du 1er trimestre 2021. Cette reprise a été volontairement graduelle afin que la montée en cadence de l'outil industriel se fasse en phase avec l'ensemble des précautions nécessaires. Au 31 décembre 2020, AMG Guyane avait procédé depuis le redémarrage, à la vente de 22,7 kg d'or fin et avait estimé à 20 kg l'or collecté par les charbons actifs devant faire l'objet d'une prochaine élution.

En ce qui concerne AMG Pérou, le 2nd semestre reste dans la lignée du 1er semestre 2020 : aucune amélioration sensible n'est à prévoir sur le 2nd semestre 2020 du fait des coûts opérationnels et de la faiblesse des prix de vente des concentrés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.