Aura en perte de 1,4 ME en 2019, obtient 25,5 ME de prêts

Aura en perte de 1,4 ME en 2019, obtient 25,5 ME de prêts
Câbles de cuivre

Boursier.com, publié le mercredi 24 juin 2020 à 22h06

our 2019, Aurea réalise un chiffre d'affaires de 184,8 millions d'euros, en retrait de -15% par rapport à l'exercice précédent.

L'excédent brut d'exploitation enregistre une baisse de -20% d'un exercice à l'autre. La baisse du chiffre d'affaires et les pressions accrues sur les niveaux de marges ont pesé sur le résultat opérationnel courant 2019 qui s'établit à 0,9 ME.

Compte tenu de charges opérationnelles non courantes, constituées pour l'essentiel des coûts de restructuration de la filiale belge Flaurea Chemicals pour 1,5 ME, le Groupe affiche une perte opérationnelle de -0,4 ME au titre de son exercice 2019.

A 1 ME, le coût de l'endettement financier net est demeuré stable en 2019 par rapport à l'exercice précédent. En l'absence de charge nette d'impôt consolidé, le résultat net part du Groupe est déficitaire de -1,4 ME pour l'exercice 2019, alors qu'il était bénéficiaire de +2,8 ME en 2018, après enregistrement d'une charge nette d'impôt consolidé de -0,7 ME.

Situation financière

Au 31 décembre 2019, Aurea présente une situation financière solide avec des capitaux propres de 60 ME, en diminution de -19,1 ME par rapport au 31 décembre 2018. Ce repli est principalement liée a l'OPRA, finalisée au dernier trimestre 2019, qui a porté sur 18,84% du capital (14,95 ME). La dette financière brute est de 39,61 ME, dont 9,2 ME à moins de 1 an. La trésorerie disponible est de 20,0 ME. Cette situation de trésorerie permet à Aurea de respecter ses engagements financiers, d'assurer le soutien financier et le développement par croissance interne de ses filiales, et de saisir, le cas échéant, des opportunités de croissance externe.

Pas de dividende

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale annuelle du 23 juillet, de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice 2019.

Perspectives

Après un début d'année globalement bien orienté pour les différentes activités du Groupe, le déclenchement de la crise pandémique du Covid-19 a affecté, dès le mois de mars, le fonctionnement des usines exposées aux secteurs automobile et aéronautique. Même si les autres filiales ont affiché de bonnes performances durant la période de confinement, Aurea anticipe un retrait de son chiffre d'affaires au 2e trimestre 2020.

Les incertitudes sur la vigueur de la reprise économique, et la durée nécessaire pour retrouver un niveau d'activité normatif restent fortes. Dans ce contexte, afin de préserver les ressources pendant cette période, Aurea a obtenu, post-clôture, un prêt moyen terme de 5 ME auprès de Bpifrance et 20,5 ME de Prêts Garantis par l'Etat accordés par ses partenaires bancaires.

Avec le renforcement de sa trésorerie, le Groupe a les moyens de poursuivre et de soutenir les développements stratégiques initiés notamment dans la collecte d'huiles moteur usagées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.