Aures chahuté en bourse, le ralentissement inquiète

Aures chahuté en bourse, le ralentissement inquiète
scan distributeur distribution

Boursier.com, publié le mardi 12 février 2019 à 10h05

En queue de peloton du SRD, Aures Technologies flanche de plus de 5% ce mardi matin pour revenir à 31,5 euros, victime de prises de bénéfices après la publication d'un chiffre d'affaires annuel qui prête le flanc à quelques interrogations.

Décélération au 4ème trimestre

Même si les revenus 2018 sont ressortis globalement conformes aux attentes à 102,5 ME, en hausse de près de 20% dont +13,1% à périmètre et taux de change constants, l'atterrissage des ventes sur le 4ème trimestre s'avère moins flatteur avec une décroissance organique de 8,4%. En cause, une base de comparaison défavorable (+22% au T4 2017) et une contribution moindre des éléments ayant boosté l'activité en début d'exercice, notamment Kaufland et la norme NF 525).

Des analystes partagés

S'agissant des perspectives, Aures anticipe une croissance soutenue en 2019 grâce à l'intégration de RTG et aux ambitions déployées sur l'activité bornes. Midcap Partners Louis Capital Markets est un peu plus circonspect : "le groupe devrait encore souffrir de ces effets de comparaison sur le premier semestre de l'année", souligne le bureau de recherche. La croissance organique dépendra du gain de nouveaux contrats grands comptes et de la mise en application des nouvelles normes sur les logiciels de caisse en France". Le broker en profite pour ajuster son objectif de 53 à 45 euros, compte tenu de l'évolution récente des comparables. Il reste malgré tout acheteur du dossier Aures alors que la valorisation est redevenu attractive.

Portzamparc fait le chemin inverse en revalorisant sa cible de 34,6 à 39 euros, confortant son avis "acheter". Pour cet expert, les multiples leviers de croissance identifiés en 2019 devraient permettre à Aures de maintenir un rythme de croissance soutenue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.