Automobile : le secteur reste sous pression

Automobile : le secteur reste sous pression
Illustration usine pneumatiques Continental Clairoix

Boursier.com, publié le jeudi 07 mars 2019 à 09h56

Comme mercredi, le secteur automobile est une nouvelle fois malmené en bourse, pénalisé par les commentaires prudents de Continental qui font écho à ceux de Schaeffler. Le deuxième plus important fournisseur automobile au monde a indiqué que la production de véhicules au cours du premier semestre sera probablement plus faible qu'il y a un an, citant la guerre commerciale, le ralentissement de l'économie chinoise et l'incertitude liée au Brexit.

Continental avait déjà annoncé en janvier prévoir une baisse de sa marge opérationnelle cette année, entre 8% et 9% à comparer au niveau de 9,3% de 2018, s'attendant à ce que le ralentissement en Chine se poursuive au cours de la première moitié de l'année.

A Paris, Valeo cède 3,4%, Faurecia rend 1,8% et Michelin perd 1,1%. Les constructeurs PSA Groupe et Renault abandonnent également plus de 2%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.